Chronique de la Bêtise (8) Skifter Kebab

Dans sa rage expulsatoire orgasmico-administrative, la préfecture de Lyon « confond » Kosovo et Serbie (vous vous souvenez du Kosovo, terrain de jeux des fascistes Serbes sous Milosevic et les 10 000 Kosovars Albanais tués dans des conditions abominables, sans parler des milliers de femmes violées et autres amusettes) se permettant ainsi de faire expulser une mère Kosovare la veille de la comparution prévue au tribunal administratif… sans son fils de 6 ans et son mari. Ce dernier, également Albanais du Kosovo est soigné en France pour troubles psychologiques suite à cette guerre mais sujet à OQTF car la préfecture estime qu’il peut très bien se faire soigner en… Serbie.  Article source.

J’imagine le dialogue entre deux agents préfectoraux au sujet du dossier:

Agent1: Faudrait préparer le voyage des Kosovars rapidement car la date du tribunal approche et faut expulser avant

Agent2: Ah ouais ah ouais…. D’Ecosse au Var, ah tiens t’as des Ecossais à faire expulser vers le Var? C’est original au moins. Famille Bérischa, ca fait pas très écossais pourtant…

A1: On voit que tu as été flic… mais non pas l’Ecosse! Kosovars du Kosovo, cette province Serbe envahie par les Albanais et libérée par les Serbes et l’Otan vers la fin des années 90.

A2: Ah ouais d’accord, d’accord… mais alors c’est des Albanais ou des Kosovars tes types? Parce que l’Albanie c’est carrément le Maghreb, z’ont pas des pyramides la-bas?

A1: Des pyramides financières, banane! C’est des trucs pour détrousser le peuple de ses économies, un peu comme le grand emprunt. Bon t’occupe, on a encore pas mal de misère à créer avant 17h. C’est des Albanais mais du Kosovo, donc Serbes. Il y a quoi dans le dossier?

A2: Ben…. le père est réputé malade de traumatisme psychologique suite aux horreurs perpétrées par les Serbes. Pfff, « horreurs perpétrées », toujours les grands mots pour des petits jeux sans gravité. Comme quand j’étais dans la police, on se marrait bien à attacher les clients à poils au radiateur et pour leur faire le toucher rectal à la matraque, ca n’a jamais fait de tort à personne! Enfin bref, je disais donc: le père en suivi médical depuis 7 ans à Lyon – 7 ans à vivre à nos crochets, p’tain l’enflure! -, la mère vit avec mais on sait pas trop ce qu’elle fait, et un gamin de 6 ans – encore une bouche inutile à nourrir – qui va à l’école du coin, disent-ils. Skifter qu’il s’appelle, ouarf on dirait un kébab!

A1: Skifter Kébab, ah ouais très bon ah ah ah! A consommer sur place ou à emporter?

A2: A emporter, emballez bien au cerflex qu’on en perde pas un bout en route ah ah ah!

A1: Bon, on sait pourquoi il ne veulent pas retourner au Kosovo?

A2: Voyons… oui, ils prétendent qu’ils y seraient persécutés et que le Kosovo n’est pas équipé pour traiter le malade. Pfff, « persécutés », moi quand j’étais dans la police..

A1: oui bon on sait, tu nous l’a déjà raconté. Il n’y a qu’à les renvoyer en Serbie, ils ont bien des asiles la-bas je suppose. Néanmoins comme ca risque de faire un peu désordre si on chope le père et le fils, on va commencer par le saint-esprit – pardon, par la mère, ca passera inaperçu.

A2: OK j’appelle les copains pour préparer la meuf et je récupère les papiers.

A1: Oui, et inversement. Ça c’est de l’efficacité administrative, Besson va être content!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s