Matière: 1 Antimatière: 0 Higgs: 5

Ceci fait suite au billet du mois dernier Matière: 1  Antimatière: 0 au sujet d’une anomalie, par rapport au Modèle Standard de la physique, récemment découverte par l’équipe internationale DZero démontrant “que les innombrables collisions de particules de haute énergie effectuée au sein de l’accélérateur ont généré 1% de matière de plus que d’antimatière, ce qui est largement supérieur à la prédiction du Modèle Standard”.

Pour expliquer ce phénomène, des physiciens en appellent au boson de Higgs, dont nous avons déjà parlé dans le cadre de ce billet sur le LHC,  qui serait l’élément donnant une masse aux particules et de ce fait souvent appelée ”particule de Dieu”.   Plus exactement ils expliquent le phénomène “DZero” via une extension du modèle standard nommée “two-Higgs doublet model” dans lequel il n’y aurait non pas un boson de Higgs mais cinq variantes de ce boson, de masses similaires mais portant des charges électriques différentes.

Cette nouvelle construction entraine un ensemble de nouvelles interactions et notamment la capacité de traiter la matière et l’antimatière de manières différentes, expliquant ainsi le surplus de la première.

Une conséquence importante de cette extension du modèle est que les cinq nouveaux bosons devraient être plus léger que le boson d’origine, donc “visible” à des énergies plus faibles, et donc d’autant plus à portée du LHC.  Selon Adam Martin, l’un des co-auteurs de l’étude, si ces bosons existent ils seront certainement détectés par le LHC.

Suspense…

Source: National Geographic.