Quand les flics mordent la ligne j@une

Vu sur le blog de Guy Birenbaum. Intéressante interview de quatre policiers bravant l’omerta au travers d’ouvrages sur la police: Marc Louboutin, ancien lieutenant de police, devenu journaliste puis écrivain, auteur de “Flic, C’est pas du Cinoche” (Ed. du moment, à paraître le 9 decembre), à l’origine d’un “Blog de police“, qui rassemble plus de 6000 policiers sur Facebook ; Bénédicte Desforges, lieutenant de police en disponibilité, auteure de “Police, mon amour, chroniques d’un flic ordinaire” ( Ed. Anne Carrière, paru en mars 2010), et également blogueuse ( “Police, le blog d’un flic“) ; Philippe Pichon, “Une mémoire policière sale, 34 millions de citoyens fichés” (Ed. J.C.Gawsewitch) ; et Sihem Souid, ancienne adjointe de sécurité à la Police de l’air et des frontières , aujourd’hui adjointe administrative à la préfecture de police de Paris, auteure de “Omerta dans la police” ( Ed. Le cherche midi).


Quand les flics mordent la ligne j@une
envoyé par asi. – L’actualité du moment en vidéo.

5 comments

  • Vincent Verschoore

    Bonjour Christel,
    Les pays communistes n’ont jamais manqué de flics :)
    Cynisme à part, clairement la dominance de la frange fascisante de la police, que ce soit par bêtise, ignorance, frustration ou volonté politique, pose un très important problème de société. Une caractéristique des pays gouvernés par des despotes est une police violente et corrompue utilisée pour maintenir la population dans un état de peur constante. J’avais fais ce billet sur la police russe voici qque temps http://rhubarbe.net/blog/2010/03/19/la-police-russe-un-modele-pour-la-france/

    Il me semble pas que le fait d’être “de gauche” constitue en soit une quelconque garantie contre la provocation, la violence et la bêtise. On pourrait juste penser que toutes choses par ailleurs égales, un flic de gauche sera moins xénophobe et moins réactionnaire qu’un flic de droite.

  • Et je n’avais entendu la fin, aie, la Bougrabe, là, la boucle est bouclée !!
    La conclusion de Philippe Pichon me semble de loin la plus claire. Que font trois policiers ou ex-policiers compétents sur ce plateau quand ils devraient être dans leurs commissariats respectifs. Il est clair que le Président Sarozy de Nagy-Bocsa a empiré un phénomène déjà existant. La question est peut-on encore être de gauche si on est flic?

  • Bonsoir Vincent, j’ai apprécié cette émission, à sa juste valeur. Merci de l’avoir publiée, de mon coté, je vais renvoyer vers ton message pour que d’autres la voient.
    L’analyse politique est très claire et particulièrement précise dans cette interview, en particulier sur la question du front national. Quand Marc Louboutin parle d’autisme d’Hortefeux et du reste, il a forcément raison. Il est tout de même assez édifiant que personne ne relève les mensonges corrigés de cet homme politique, et seulement ses sorties racistes, personnellement, mais je dois être bizarre, cela me semble tout aussi grave !
    Je me suis amusée de la non existence de la fiche du fameux fichier des hommes politiques au début, mais en fait, je trouve cela tout aussi inadmissible et révoltant que le reste, cette non indépendance des personnes chargées de faire le ménage en cas de problème, mais là je me demande si la police et la politique en général ne seraient pas tous les deux à retoiletter, en rappelant que l’on ne saura surement jamais la vraie vérité sur l’affaire Karachi….

  • Vincent Verschoore

    Avec un pseudo pareil je vous verrai plutôt dans les blindés que chez les flics :)

  • C’est toujours passionnant les histoires de flics. A quoi cela tient-il exactement ? A l’action mêlée à l’intelligence, dans un face à face entre les bons et les méchants ? J’ai vu un film récemment “Affaires privées” avec R. Gere et A. Garcia. Moi qui prends habituellement le parti du bon, j’ai pris mon pieds quand R. Gere a démolli A. Garcia. Dans l’émission 90′ ENQUETE sur la 11, je ne me lasse pas de voir travailler la BAC. Ca m’inquiète car il semblerait que les serial killers ont tous éprouvé la même facination pour la police. Mais bon, à l’âge que j’ai …

Leave a Reply