Police nationale ou garde prétorienne des élites?

L’intervention des “forces de l’ordre” à la demande du Préfet de police de Paris, Michel Gaudin, pour écarter les manifestants pacifiques réunis lors du dernier dîner du Siècle (dont est membre ce même préfet) hier soir pose la question de l’utilisation de la police au service d’intérêts privés (ceux des “élites” économiques, politiques et médiatiques que l’on retrouve dans ce genre de club) mais aux frais et à l’encontre des droits fondamentaux des contribuables.

On se doute que si ces mêmes manifestants s’étaient donné rendez-vous à la pizzeria du coin et que les augustes dignitaires et parrains du Siècle s’étaient rassemblés sur le trottoir d’en face pour manifester – pacifiquement – leur désaccord envers la collusion anarcho-gauchiste, la police ne serait pas intervenue contre ces protestataires BCBG. Par contre elle serait sans doute intervenue contre les mangeurs de pizzas, vu qu’aujourd’hui les mafieux – pardon, les élites – réussissent même à faire interdire les apéros de 6 personnes

Voir les détails de l’affaire sur ces deux sites:

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/58557/date/2011-01-27/article/diner-du-siecle-les-contre-manifestants-et-les-inrocks-au-commissariat/

http://juralibertaire.over-blog.com/article-diner-du-siecle-le-prefet-de-police-defend-efficacement-son-club-65873087.html

Au nom de quoi faut-il encore respecter la police et leurs donneurs d’ordre? Au nom du monopole de la violence bien sur, mais cela ne marche qu’un temps – voir la Tunisie et l’Egypte, exemples au hasard…

Edité le 5 février 2011:
Exemple d’application du principe du monopole de la violence. On peut se poser la question de pourquoi ces quelques flics sauvages n’ont pas été balayés par les manifestants. Sans doute le décalage entre un respect de la gendarmerie profondément enraciné, encore, dans de nombreux esprits et la réalité de l’instant empêche t’il toute réaction: on y croit tout simplement pas.


violences des forces de l'ordre gratuites
envoyé par zimprod. – L'info internationale vidéo.