SeaFrance: CFDT vs CFDT Maritime Nord

Le désamour entre CFDT et la section CFDT Maritime Nord de Mr Cappelle associée à SeaFrance, à laquelle je faisais mention dans ce récent billet, éclate au grand jour avec les propos de Mr Chérèque disant avoir «un peu honte ce matin sur le comportement de ces militants qui n’ont pas un comportement honorable». Il a ajouté que «l’entêtement» du syndicat local n’était pas «favorable à l’emploi».(1)

On peut penser que ce sentiment de honte n’est pas seulement du au positionnement de la CFTD Maritime Nord sur la question de la reprise, car comme le dit sans ambages cette dépêche de Reuters “Des problèmes juridiques et économiques, comme l’absence d’accès véritable au crédit d’une Scop pour une société ayant besoin de liquidités, ainsi que des pratiques frauduleuses imputées dans le passé à la CFDT de la société handicapent cependant gravement l’idée de la SCOP.”

Sachant cela, on peut se demander à quoi joue le patron de Eurotunnel qui se propose de devenir majoritaire dans une structure de portage propriétaire des navires, qui seraient ensuite loués à la SCOP SeaFrance: pourquoi mettre des billes dans une entreprise déficitaire, gangrenée par des pirates syndiqués (je force un peu le trait) et qui plus est, concurrente à sa propre entreprise? On peut déjà remarquer qu’il ne propose pas d’entrer au capital de la SCOP mais seulement de devenir propriétaire majoritaire des navires, autrement dit de détenir l’outil de production sans devoir se mêler de leur gestion commerciale. Si Eurotunnel arrive a racheter ces navires à bas prix, ce qui est concevable si le gouvernement et donc la SNCF soutiennent cette solution (ce qui semble ête le cas), il pourra toujours les revendre sans perte si la SCOP se casse la figure – comme le prévoit Mr Chérèque. Un autre argument est que Eurotunnel tout seul ne sait pas faire face à la demande transmanche et qu’une gestion collaborative plutôt que concurrentielle du trafic entre le tunnel et une flotte de navire est sans doute gagnant pour tout le monde, y compris pour le public tant qu’il reste une vraie concurrence avec les anglais. Mais dans ce cas il faudrait que Eurotunnel aille au-delà de la simple location de navire à la SCOP et se mouille dans la gestion de l’entreprise. Donc, pour une SCOP, prendre des parts.

 

(1) http://www.lavoixeco.com/actualite/Secteurs_activites/Transport_et_Logistique/2012/01/09/article_candidature-d-eurotunnel-l-avocat-et-la-cfdt-de.shtml

 

3 comments

  • Vincent Verschoore

    Bonjour,
    Médicale, mais allopathique ou homéopathique? Chimio ou acupuncture?

  • Quant aux activités frauduleuses de la CFDT MN, pas de quoi rehausser ma confiance dans les instances syndicales qu’elles soient nationales ou locales. Comment empêcher que la pourriture s’y installe à tous les échelons ? Votre article précédent sur le gêne égoïste fournit sans doute une bonne explication pour comprendre l’existence de problèmes de ce type qu’on pourrait traiter comme une maladie particulière du corps social. Je suis pour une approche médicale dans le traitement des problèmes sociaux, notamment ceux qui relèvent de la “santé” des systèmes de production.

  • Merci beaucoup pour cet éclairage.

Leave a Reply