Le réalisateur de “Gasland” arrêté!

Josh Fox, réalisateur du génial documentaire Gasland enquêtant sur l’exploitation sauvage des gaz de schiste aux USA (voir le billet Gaz de schiste: Massive attaque!), s’est retrouvé menottes aux mains hier alors qu’il tentait de filmer une réunion (publique!) du House Subcommittee on Energy and Environment , une sous-commission du Congrès américain sur l’énergie et l’environnement qui devait aborder le sujet des gaz de schistes. Les représentants Républicains, par la voix du président de séance Andy Harris,  n’en veulent pas et font arrêter Fox par la police de Capitol Hill, au mépris le plus flagrant du Premier Amendement de la Constitution américaine garantissant notamment la liberté d’expression et la liberté de la presse.

Voir la vidéo de l’arrestation et l’article d’origine.

Fox avait demandé l’autorisation d’accès le jour avant mais sans succès. Il avait alors demandé si une autre équipe, possédant déjà l’autorisation, pouvait filmer pour lui mais cela fut également refusé. Il décida donc d’y aller de toute manière, sachant que traditionnellement les équipes de tournage sont acceptées sauf en cas d’encombrement, ce qui n’était pas le cas de jour-là. Les représentants du parti des Démocrates présent sur la commissions tentèrent de contrer la décision de Andy Harris, puis de reporter la session, mais sans succès (les Républicains étant majoritaires sur toutes les commissions et sous-commissions du Congrès). Joshua Fox sera présenté au tribunal le 15 février.

La déliquescence de la démocratie US, au profit cette fois-ci des intérêts pétroliers qui corr… pardon financent grassement le parti Républicain, ne semble pas prête de s’arrêter; ce malgré la récente victoire de la société civile contre les propositions SOPA et PIPA.

Le documentaire Gasland sera projeté par l’association Cinépause à Donzy-le-National (71) le 4 février à 20h, en présence de François Veillerette, porte-parole de l’association Générations futures et co-auteur du livre « Le vrai scandale des gaz de schiste »

One comment

  • D. Barthès

    L’adverbe “près” ne s’écrit pas “prêt” et, comme tous les adverbes, il n’a pas de genre, donc pas de féminin.

Leave a Reply