Wisconsin, Recall Election Day

Ce 5 juin, les habitants du Wisconsin étaient appelés à une élection très spéciale: après 15 mois de lutte acharnée entre le gouverneur Scott Walker, Républicain, et la société civile démocrate de cet Etat pour un “recall”, c’est-à-dire une remise en jeu de l’élection de Walker suite à des actes considérés graves et anticonstitutionnels commis par ce dernier et son équipe, le jour du vote est arrivé. Pour la genèse de l’affaire, voir les articles publiés sur ce blog début 2011 et notamment le tout premier, “Révolution populaire aux USA?

Le premier combat, gagné par les anti-Walker, fut la validation juridique du processus de recall, au terme d’une vaste campagne de pétition. Il fallut ensuite choisir le candidat d’opposition à Scott Walker,Tom Barrett, candidat malheureux contre Walker lors de l’élection gouvernatoriale de 2010.

Au terme d’une campagne extrêmement dure entre la mafia millionnaire derrière Walker et l’investissement corps et âmes des militants démocrates derrière Barrett, s’est rejoué exactement le même scrutin qu’en 2010 avec le même résultat: victoire de Walker avec 53%, conte 46% pour Barrett et 1% pour l’outsider Hari Trivedi. La participation fut d’environ 58%. La répartition des votes, selon des sondages effectués à la sortie de l’isoloir, était identique à celle de 2010: Walker s’est imposé dans toutes les tranches d’age sauf les moins de 30 ans, il a gagné auprès des moyens et hauts salaires, des encartés Républicains, des ruraux et suburbains.

Énorme déception évidement pour les tenants du Recall. Et les mesures phare de Walker, a savoir la fin des droits de négociation collective pour les syndicats et d’importantes mesures d’austérité fiscale, risquent de finalement s’imposer. Néanmoins ce Recall restera dans les annales du Wisconsin comme le premier soulèvement à grande échelle des jeunes, des fonctionnaires, des employés syndiqués contre le bulldozer néolibéral.

Voir aussi: http://www.jsonline.com/blogs/news/157378455.html#!page=1&pageSize=10&sort=newestfirst