Services secrets: “l’Etat, c’est nous!”

Ce matin Manuel Valls était l’invité de France Culture (replay de l’émission ici) et, noyé dans le flot habituel de généralités, de langue de bois et de n’importnawak (genre: ” Nous avons du utiliser le 49-3 pour faire passer la loi Macron, mais il y a une majorité au Parlement...”), une petite intervention de la moralo-hystérique Caroline Fourest qui demande à M. Valls de “la rassurer”
sur le fait que la loi Renseignement ne pose aucun danger au respect de la vie privée et des libertés des Français. Ce que ce dernier ne manque pas de faire, en une phrase (22:00, 2ème partie de l’interview). Aucune question, aucun débat, faut croire que l’équipe de France Cuture a reçu quelques “recommandations” de ne pas creuser le sujet. Ou que Caroline Fourest fut sensible à l’éloge de Valls envers son dernier livre, l'”Eloge du blasphème“… Une p’tite pipe, Manu?

Parce que nous sommes tout sauf rassurés, et l‘histoire de la journaliste de Rue 89 Camille Polloni cherchant à savoir si elle est fichée par l’Etat est révélatrice d’une sombre réalité. Continue reading

Théorie du complot : comment le « best seller » de Richard Hofstadter « Le Style paranoïaque » fut détourné par les néo-conservateurs (1/2)

Originally posted on ANTICONS : Observatoire du néo-conservatisme:

Tblobhe Paranoid Style in American Politics (Le Style paranoïaque dans la Politique américaine) est un ouvrage de l’historien américain Richard Hofstadter (1916-1970). Très souvent repris pour expliquer les théories du complot de la droite radicale en Amérique, cet essai fit autorité dès sa parution en 1964.

Dans un premier temps, l’historien revient sur une période de l’histoire américaine (1950/1956) qualifiée de « chasse aux sorcières ». Ce terme tient son origine de la campagne de répression anti-communiste qui fut orchestrée par le sénateur Joseph McCarthy qui parlait de la situation des États-Unis, selon lui « périlleuse ». En substance McCarthy s’exprimait ainsi :

« Comment pouvons-nous expliquer notre situation actuelle à moins que nous croyions que les hommes haut placés dans ce gouvernement travaillent de concert pour nous livrer à la catastrophe ? Ceci doit être le produit d’une grande conspiration, une conspiration si ignominieuse que, lorsqu’elle sera mise…

Voir l’original 2 657 mots de plus

Quel avenir pour le Golfe Persique?

persique09L’avènement du roi Salmane d’Arabie saoudite en janvier 2015, dont il était Ministre de la Défense depuis novembre 2011, s’est conjugué avec les négociations de Genève entre les USA et l’Iran sur le programme nucléaire de ce dernier pour initier un changement potentiellement radical de l’équilibre des forces autour du golfe Persique. Continue reading

My french chronicles (3): Books, Big Brother, warplanes and spoof

French politics have become such a farce that it’s getting difficult to know where to start.

Thankfully, popular author Emmanuel Todd, has just come up with a new essay entitled “Who is Charlie? Sociology of a religious crisis”, in which he denounces the January 11 grand march (following the January 7 Charlie Hebdo and Hypercasher attacks in Paris) as an incredible event of “false consciousness”, where millions of “sleep-walkers” ran behind a president flanked by the world oligarchy for the right to trample on Mohamed, the central figure of a feeble and discriminated group. He further argues that the apparent sense of unanimity was a facade, that in reality the young periurban generation – Muslim or not – was “not Charlie”, neither were the provincial working classes. Continue reading

Services secrets, marche-pied vers la dictature

1361600620

L’opposition publique face au projet de loi sur le renseignement est bien réelle et engage de nombreux représentants du monde des médias, des logiciels libres, des hébergeurs et fournisseurs de services internet ainsi que des association de défense de nos libertés, numériques ou non. C’est tant mieux, même si l’autocrate Valls et son porte-flingue Cazeneuve s’en fichent pas mal et n’anticipent sans doute pas de grande résistance de la part de la majorité des pleutres députés le 5 mai prochain à l’Assemblée.

L’un des arguments du pouvoir est que cette loi faciliterait le travail des services secrets – et en particulier de la DGSI – en rendant légales certaines activités de renseignement qui jusqu’à présent ne le sont pas, mais que l’on réalise néanmoins par “nécessité”. L’argument est particulièrement risible et montre bien à quel point l’on nous prend pour des imbéciles car en effet, si les services secrets travaillaient dans la légalité ils n’auraient plus besoin d’être secrets. Le fait de légaliser certaines pratiques courantes n’empêche en rien la continuation d’autres pratiques qui, elles, resteront cachées. Continue reading

Les dirigeants US sont-ils fous?

C’est la question que se pose, sérieusement, le lieutenant-colonel d’aviation en retraite W.J. Astore dans un article intitulé Provoking Wars: Is that what US foreign policy is all about? L’envoi la semaine dernière de 300 instructeurs militaires en Ukraine, le déploiement cette semaine d’un porte-avion au large du Yémen pour empêcher la livraison d’armes aux Houthis depuis l’Iran, sont pour lui les derniers signes d’une politique de provocation de la part des dirigeants US envers la Russie et l’Iran. Continue reading

Liberland: Vivre et laisser vivre

Liberland Flag Sur un coin de forêt bordant le Danube, dans un no-man’s-land entre Croatie et Serbie, flotte un drôle de drapeau jaune, bleu et noir. Jaune pour la liberté, bleu pour le Danube, et noir pour l’opposition au « système ». Lundi 13 avril, jour de l’anniversaire de Thomas Jefferson, ce coin de terre de 7 km² fut déclaré terres du Liberland par le député eurosceptique tchèque Vit Jedlicka et deux autres libertariens. Une semaine plus tard ils avaient déjà reçu 200 000 candidatures à la citoyenneté Liberlandienne provenant des quatre coins du monde. Continue reading

Que faire d’en quête de sens?

Les projectionsCe lundi était projeté, au cinéma municipal de Cluny (71), le documentaire En quête de Sens nous invitant à un petit tour du monde de penseur(e)s qui tentent de répondre à une question simple: qu’est ce qui ne va pas avec le système actuel, et que faire. Continue reading

My french chronicles (2): Did you say “Front National”?

ob_c70359_logo-fn-2015Putting it very simply, the first round of departmental elections last Sunday saw a fairly strong showing from the far-right National Front (in French: Front National, or FN), around 25%, just behind the Conservative / Center-Right (UMP / UDI) alliance, and in front of the Socialist / far-Left (PS / FdG) alliance. The second round will occur on Sunday, March 29th and I have no prediction to make about the final outcome, but one thing is clear: the Front National is increasing it’s hold on local elections and that is sending ripples of angst in the establishment and in a sizeable part of the population, to which the FN is presented as a non-republican, racist, irresponsible bunch. There is of course some truth in that, but the reality is a bit more complex. Continue reading

A Cluny, Denis Robert et le film l’Enquête

Le cinéma Les Arts de Cluny projetait hier soir le film “L’Enquête”, relatant les aventures de Denis Robert dans ses recherches sur Clearstream, la haute finance et la corruption politico-financière. Très bon film, rendant compréhensible une situation très complexe mélangeant en fait deux affaires: les agissement de Clearstrream d’une part, objet initial de l’enquête au début des années 2000, et les affaires politiques d’autre part dans le contexte du duel à mort (politique pour certains, mais littérale pour d’autres) entre Sarkozy et de Villepin pour la présidentielle de 2007. L’affaire des frégates de Taïwan se retrouve ainsi intimement mêlée à l’affaire Clearstream dans une histoire à tiroirs que le film arrive à bien faire comprendre, dans la mesure où il est possible d’y comprendre quelque chose vu que la “vérité” reste cachée dans les profondeur mafieuses du financement politique.

1-DSC05796Denis Robert nous fit l’honneur de sa présence dans la salle suite au film, pour animer un débat sur le film et les questions qu’il pose. Il était également présent ce samedi matin pour une séance de signatures aux Cahiers Lamartine.  Continue reading