La moitié des études biomédicales seraient fausses, selon The Lancet

Le doute voir la contestation, par une partie non négligeable de la population ayant accès aux vaccins et médicaments promus par l’industrie pharmaceutique, des réels mérites de ces produits passe généralement, auprès les gens dits “sérieux”, pour une plus ou moins dangereuse dérive irrationnelle et sectaire.

Dr._Richard_Horton,_Editor_in_Chief,_the_Lancet_(cropped)Parmi les gens réputés “sérieux”, le Dr Richard Horton, éditeur en chef du fameux magazine médical dit “de référence” The Lancet, écrivait ceci dans le volume 385 du 11 avril 2015, à propos de la science biomédicale:

Une bonne partie de la littérature scientifique, peut-être la moitié, est sans doute tout simplement fausse. Continue reading

My french chronicles (5): Republic at stake.

republiqueThe “République” was the focus of french political action this week. Attachement to “republican values” and to the very concept of “the republic” was hotly contested between the governing socialists under François Hollande and the conservative oppostion party which has just relabelled itself “Les Républicains”. Continue reading

Fausses illusions de la médecine moderne: la causalité VIH-SIDA

David Kirby on his deathbed, Ohio, 1990.

David Kirby on his deathbed, Ohio, 1990.

Ce titre est celui d’un article publié ce mois-ci dans le journal de l’Association of American Physicians and Surgeons, par le Dr Donald W. Miller: Fallacies in Modern Medicine: The HIV/AIDS Hypothesis.

L’AAPS n’est pas exactement connue pour ses opinions de fumeurs de moquette et sa prise de position sur cette grave question de la cause réelle du Sida pourra, peut-être, faire vaciller ceux et celles qui se réfugient encore et toujours dans le – très profitable pour certains – dogmatisme de la “science officielle”. Ce blog soutient depuis longtemps (clickez sur le tag VIH pour obtenir une liste d’articles) le mouvement remettant en cause la supposée causalité entre VIH et Sida – et non pas de la réalité du Sida lui-même, contrairement à ce que se plaisent à colporter les idiots utiles qui peuplent nos médias et commentateurs autorisés. Continue reading

A Cluny, Denis Robert et le film l’Enquête

Le cinéma Les Arts de Cluny projetait hier soir le film “L’Enquête”, relatant les aventures de Denis Robert dans ses recherches sur Clearstream, la haute finance et la corruption politico-financière. Très bon film, rendant compréhensible une situation très complexe mélangeant en fait deux affaires: les agissement de Clearstrream d’une part, objet initial de l’enquête au début des années 2000, et les affaires politiques d’autre part dans le contexte du duel à mort (politique pour certains, mais littérale pour d’autres) entre Sarkozy et de Villepin pour la présidentielle de 2007. L’affaire des frégates de Taïwan se retrouve ainsi intimement mêlée à l’affaire Clearstream dans une histoire à tiroirs que le film arrive à bien faire comprendre, dans la mesure où il est possible d’y comprendre quelque chose vu que la “vérité” reste cachée dans les profondeur mafieuses du financement politique.

1-DSC05796Denis Robert nous fit l’honneur de sa présence dans la salle suite au film, pour animer un débat sur le film et les questions qu’il pose. Il était également présent ce samedi matin pour une séance de signatures aux Cahiers Lamartine.  Continue reading

Les chauffeurs de salles terroristes

Brillante synthèse de la non-politique étrangère française et de la grande responsabilité de Sarkozy et BHL dans le merdier moyen-oriental actuel, grandement aidés en cela par la vat-en-guerre Hillary Clinton.

Nicolas Beau et Jacques-Marie Bourget débattent sur le plateau des Trublions de l’info.

 

A mettre en lien avec le récent article Rafales pour le Caire: La Libye fumeux

Rafales pour le Caire: la Libye fumeux

La signature de la vente de 24 avions de chasse Rafale et d’une frégate couronne une superbe opération de marketing du complexe militaro-industriel français, qui restera certainement dans les manuels didactiques des apprentis dictateurs, meurtriers de masse et terroristes en costume-cravate. Du beau boulot, illustrant à merveille l’insondable hypocrisie, corruption et communauté d’intérêts de tout ce beau monde qui adore nous faire la leçon sur les “valeurs” de la République. MDR, le “M” étant malheureusement à prendre au sens premier.

Reprenons. Le contexte date de 2005 avec les accords entre Sarkozy et Kadhafi sur le sujet du financement de la campagne électorale du premier en vue de l’élection présidentielle de 2007. Médiapart a consacré de nombreuses pages à cette enquête, dont les conclusions n’ont jamais été démenties, Continue reading

La Syrie, le sarin et les salauds

© Robert King/ Polaris/ Starface

© Robert King/ Polaris/ Starface

Suite aux deux derniers articles publiés cet été sur le sujet de la grosse manip politique centrée sur la Syrie, “Syrie, d’où vient le gaz sarin?” et “Syrie, le grand n’importe quoi“, en voici la suite inspirée par le journaliste US Seymour M. Hersh et sa colonne à paraître le 19 décembre dans la London Review of Books: “Whose sarin?” (le sarin de qui?). L’article a été traduit en français, à l’adresse suivante: http://www.legrandsoir.info/le-sarin-de-qui-london-review-of-books.html
Continue reading

Lampedusa ou la Valls des hypocrites


_858946_boat300Jeu de mots facile d’autant que Valls est loin d’être le seul visé ici, mais il est quand même membre d’un gouvernement socialiste qui “éloigne” à peu près autant de sans-papiers que la bande à Sarko, dans des conditions tout aussi inhumaines (voir cette présentation du camp de concentration – pardon, centre de rétention administrative – Mesnil-Amelot2). Gouvernement donc, issu d’un PS qui ose se fendre d’une lettre compassionnelle au sujet du drame (qui n’en est qu’un parmi tant d’autres du même genre) de Lampedusa. On peut y lire, entre autres:

“Nos pensées vont vers ces familles qui ont perdu des proches et vers les habitants de Lampedusa qui font face à ce drame immense.”

Ben voyons. Continue reading

Hallucinations d’Etat

Le principal sujet des Unes de ces derniers jours met en opposition deux visions modernes de l’Etat, qui ne sont pas tout à fait assimilables au clivage gauche/droite traditionnel – ce qui les rend d’autant plus intéressantes à examiner. La corruption et, par extension, l’examen de l’usage que fait l’Etat de ses prérogatives, illumine ces deux approches au travers des réponses qu’elles tentent d’apporter. Continue reading

Police, Philippe Pichon et barbouzeries d’Etat

Je republie ici, en toute illégalité sans doute mais c’est pour la bonne cause (celle de Mr Pichon tout comme celle de l’Etat de droit), un récent et édifiant article de Médiapart intitulé:

Les soutiens de l’ex-policier Philippe Pichon dénoncent «une affaire d’Etat»

29 novembre 2012 | Par Louise Fessard – Mediapart.fr

Jusqu’où le précédent ministère de l’intérieur était-il prêt à aller pour entraver la carrière d’un officier de police jugé dérangeant ? Le cas de l’ex-commandant de police Philippe Pichon, mis à la retraite d’office en décembre 2011, est éclairant : un dossier disciplinaire pipé par des pièces confidentielles à charge, qui semblent avoir été détruites après coup par l’administration ; des procès-verbaux d’auditions administratives qui, selon l’intéressé, n’ont jamais eu lieu ; et des réquisitions téléphoniques à la légalité douteuse.
En décembre 2011, le tribunal administratif de Melun a confirmé la mise à la retraite d’office, à l’âge de 42 ans, du commandant Philippe Pichon. Le policier avait été sanctionné pour violation du secret professionnel après avoir transmis à la presse les fiches Stic (système de traitement des infractions constatées) de Johnny Hallyday et de Jamel Debbouze, publiées par Bakchich le 6 octobre 2008. L’officier avait revendiqué cet acte transgressif comme un geste citoyen, effectué en dernier recours, après avoir tenté en vain d’alerter sa hiérarchie et le procureur sur les usages illégaux du plus gros fichier de police. Continue reading