Tag Archives: Energie

Fukushima, où est la science?

La science académique et subventionnée, publiée dans les revues scientifiques, tente-elle encore, en matière de nucléaire, de nous faire prendre des vessies pour des lanternes? On pourrait le penser en lisant l’éditorial du magasine NewScientist du 9 mars, intitulé “A dangerous shutdown” qui se conclu par “Il semble que le monde continue de craindre l’énergie nucléaire plus qu’il ne craint le changement climatique. Ce qui est très probablement une erreur“. L’argument étant que d’une part la génération énergétique principale reste le charbon et les hydrocarbures avec leurs cortèges de polluants dont le C02 – ce qui est vrai – mais d’autre part, que finalement l’accident de Fukushima n’est pas si grave que cela et que le nucléaire, tous comptes faits, reste nettement moins dangereux  que le dérèglement climatique. Et c’est là où il y a un problème. Read more

La moitié de la chaleur issue de la Terre est d’origine nucléaire

Les géologues s’en doutaient depuis un certain temps mais les récents résultats d’une expérience ayant duré 7 ans démontrent qu’environ la moitié de l’énergie thermique générée par la Terre (approx. 44 terawatts en total) a pour origine un processus de fission nucléaire: depuis des milliards d’années des éléments radioactifs prisonniers du manteau et de la croûte terrestre (uranium, thorium, potassium) se désintègrent en relâchant de la chaleur. Cette énergie chauffe la roche et permet aux processus tectoniques de ne pas “geler”. Read more

Prolifération nucléaire et couverture du risque

Dans ce récent billet sur la géothermie je parlais de l’état alarmant du parc nucléaire, mais tous comptes faits on ne peut pas dire que Fukushima et l’actuel problème à Fort Calhoun au Nebraska aient tempéré les ardeurs de ceux jusqu’à présent exclus de la production d’énergie nucléaire. L’arrêt brutal du “revival” de l’industrie nucléaire en cours depuis une dizaine d’années ne vaut en fait que pour l’Allemagne (qui espère sortir complètement du nucléaire pour 2022), la Suisse (qui ne remplacera pas ses installations actuelles), l’Italie (qui renonce à s’engager dans cette voie) et, peut être, le Japon dont on ne sait pas vraiment ce qu’il compte faire.

Pour le reste du monde, l’IAEA recense 65 réacteurs actuellement en construction, et on arrive à plusieurs fois ce chiffre prenant en compte tous les projets de nouveaux réacteurs. Read more

Pour des forages géothermiques au lieu des forages pétroliers!

En 1911 les Italiens démarraient la première centrale géothermique a Valle des Diavolo. Depuis lors, pas grand chose si on compare avec l’évolution des autres technologies de production d’énergie. Pourtant le noyau terrestre et ses 6 000°C résultant de la désintégration d’éléments radioactifs réchauffe le manteau et une partie de l’écorce terrestre, et peut tout à fait se capter à grande échelle par des installations de géothermie profonde à haute température.

Selon Craig Dunn de la société Borealis GeoPower, le premier % de l’épaisseur de notre planète recèle en chaleur de quoi alimenter une civilisation comme la nôtre pendant 6 milliards d’années. Pourtant la géothermie ne compte encore que pour 0,3% environ de la production d’énergie électrique globale. Read more

Le Pélican n° 33 – Lettre d’information RECIT

Lettre d’information de RECIT à l’usage des adhérents et sympathisants

Tout maigre, le Pélican engrange de la nourriture dans son bec généreux pour la restituer à ses petits. Cette lettre mensuelle apporte quelques informations sur des thèmes qui ne sont pas traités dans les medias, ou qui s’y trouvent noyés. Un lien permet d’accéder à la source de l’information et de la consulter dans son intégralité.

 

Comprendre, s’informer

Retour de Tunisie. Un témoignage pour comprendre, de Gilles Lemaire

Gilles Lemaire nous partage ses impressions à la suite d’un bref séjour en Tunisie, délégué par Attac France dans le cadre du comité de suivi élargi du forum social maghrébin, qui s’est réuni les 22 et 23 avril. La révolution tunisienne n’est pas terminée ; l’échéance électorale du 24 juillet 2011 sera déterminante sur le plan politique : ?- elle permettra d’apprécier la force réciproque et le positionnement des différents partis et des coalitions qui vont obligatoirement se former vu l’éclatement du champ politique. http://www.reseau-ipam.org/spip.php?article2411

Un ensemble très intéressant d’articles sur la crise de l’évaluation

Un ensemble très intéressant d’articles sur la crise de l’évaluation est signalé par ” Indépendance des chercheurs”. Il serait vraiment nécessaire aujourd’hui de reprendre la réflexion entamée il y a plus de 20 ans par Patrick Viveret lorsqu’il s’occupait d’évaluation, reprise par une cellule du Commissariat au plan et concrétisée par une circulaire de Lionel Jospin alors premier ministre, pour remettre sur ses pieds l’évaluation, aujourd’hui entièrement détournée de son but, qui est de procéder à une appréciation partagée des objectifs, des résultats et des moyens, et non pas devenir un instrument de pouvoir et de domination. http://science21.blogs.courrierinternational.com/evaluation/

Read more

L’éolien, une énergie renouvelable jusqu’à quel point?

Au-delà des questions techniques et politiques, l’éolien paraît fondamentalement illimité, il suffit de se servir. Vraiment?

Selon le scientifique Axel Kleidon de l’Institut de Biogéochimie Max Planck de Jena, Allemagne, des quelques 175 000 Terawatt (TW, 10 exp 12 watts) qui arrivent du soleil dans la haute atmosphère, environ 25% génère la dynamique atmosphérique, le reste étant perdu sous forme de chaleur. De ceci, seul 2% (soit 900 TW) est théoriquement disponible à l’extraction par un parc éolien, qui pourrait générer environs 68 TW d’énergie utile prenant en compte l’efficacité mécanique et thermodynamique des turbines, la place disponible pour les installer, etc..  Read more

Gaz de schiste: massive attaque!

En France, le gouvernement a annoncé début février la suspension des trois permis d’exploration de gaz de schiste octroyés en mars 2010, dans le sud du pays, dans l’attente des conclusions de la mission d’évaluation sur les enjeux environnementaux, début juin.

Selon le blog de Maximes Combes sur Médiapart, “Ce lundi, Christian Jacob, patron des députés UMP, s’est exprimé très clairement contre toute exploitation des gaz de schiste en France en demandant à ce que le moratoire annoncé soit «prolongé ad vitam aeternam». Trois mois à peine après les premières réunions, interpellations, prises de position et manifestations publiques, l’opposition aux gaz de schiste a gagné toutes les familles politiques.” Ce malgré le fait que, Selon l’Institut français des pétroles (IFP), 60 à 100 milliards de barils de pétrole, soit l’équivalent de 70 à 120 années de production du Koweït, dormiraient sous le sol parisien. Read more

« Older Entries