De la non-économie d’échelle à l’économie P2P?

Un court mais très intéressant article paru le 1er juin dans El Correo de la Indias s’intitule “L’Espagne et la tragédie des échelles”. Il pose la question suivante: pourquoi les capitaux ont-ils désertés une économie réelle composée d’un nombre importants de petites et moyennes entreprises très productives, au profit de bulles spéculatives notamment dans l’immobilier qui, en éclatant, ont virtuellement coulé l’économie espagnole?

Réponse: parce que la rentabilité financière du secteur industriel, basée sur le long terme, est moins élevée à l’instant t que les “coups” spéculatifs basés sur le court terme. Le capital a besoin “d’exubérance” et ne se satisfait plus d’une rentabilité normale et durable. L’échelle des PME est trop petite. Or le capital “exubérant” ne peut s’exprimer que dans la production de la rareté, là où les prix montent, les volumes importants et les risques… très importants mais cachés par les opérations de titrisation. D’ou la spéculation immobilière, organisée par les banques et l’Etat, qui a pompé le circuit financier au dépends de la production réelle et au profit des spéculateurs. Continue reading

Crise Grecque: le TEM, une monnaie alternative à Volos

Nous sommes tous au courant de la problématique économique sans doute sans précédant auquel fait face une grande partie de la population grecque. Situation liée au plan d’austérité (le mot est faible) concocté par politiciens, technocrates et banquiers du monde pour “sauver” une économie minée par Goldman Sachs et la mafia bancaire, la corruption et l’évasion fiscale. Je ne reviendrai pas ici sur les causes du désastre ni la pertinence ou non des mesures de sauvetage, mais sur ce que les gens peuvent faire de mieux, sur le terrain, pour se soustraire à l’emprise d’un système symbolisé par l’Euro: ne plus s’en servir.

A Volos, capitale économique d Thessalie comptant 71 000 âmes et ville touristique en bord de mer, une initiative citoyenne se développe autour d’une monnaie alternative, le TEM. Continue reading

Triple AAAndouilles…

AAA lala ce qu’on s’amuse à lire et écouter tous ces commentateurs affiliés aux diverses gauches et droites de France et d’Europe (enfin, surtout France) sur la perte du demi-A de son rating. La France mais l’Autriche aussi (tiens, pourtant ce sont des Germains, réputés sérieux et travailleurs!) et en fait neuf pays européens se sont vu dégradés par Standard & Poor’s cette semaine. Selon Les Echos: “La dégradation de la note de la France et de celles de huit de ses voisins européens porte un nouveau coup, sévère, à la zone euro. ……… « L’environnement politique dans la zone euro n’a pas été à la hauteur des défis croissants engendrés par la crise », a déclaré Moritz Krämer, en charge de l’Europe chez S&P.” Même son de cloche chez Médiapart et, sans doute, un peu partout ailleurs.

Il est difficile de comprendre ce catastrophisme médiatique: Continue reading

RECIT – lettre d’information “Pélican” n° 38

Le Pélican N° 38

Lettre d’information de RECIT à l’usage des adhérents et sympathisants

Tout maigre, le Pélican engrange de la nourriture dans son bec généreux pour la restituer à ses petits. Cette lettre mensuelle apporte quelques informations sur des thèmes qui ne sont pas traités dans les médias, ou qui s’y trouvent noyés. Un lien permet d’accéder à la source de l’information et de la consulter dans son intégralité.

 

Comprendre la crise

Le GEAB pronostique l’effondrement des États-Unis et le leadership de « l’Euroland »

Le GEAB (global Europe anticipation bulletin) est une lettre confidentielle lue par des élus, chefs d’entreprise, responsables de la fonction publique et investisseurs, qui s’attache à fournir une vision « lucide,  prospective et européenne » des évolutions du monde. Dans son numéro 60, la lettre du GEAB pronostique l’effondrement des Etats-Unis et le leadership de l’Euroland (c’est-à-dire les 17 de la zone euro et ceux qui les suivent). Elle interprète le dernier sommet européen comme une défaite historique du Royaume-Uni, qui signe le début de sa dislocation. La collusion entre la City et le gouvernement britannique est désormais un thème qui dépasse les frontières britanniques et renforce la détermination du continent à mettre sous contrôle définitive cette entité « hors-la-loi ». Pour lire l’analyse complète : http://www.leap2020.eu/GEAB-N-60-est-disponible-Crise-systemique-globale-USA-2012-2016-Un-pays-insolvable-et-ingouvernable_a8454.html Continue reading

Monnaie complémentaire à Romans: la Mesure

Très bon site explicatif pour cette monnaie complémentaire: http://monnaie-locale-romans.org/2011/01/presentation-generale/

Ce blog contient plusieurs billets sur le sujet des monnaies locales / complémentaires / parallèles (clickez sur le tag Monnaies Locale pour une liste). Mon propre travail est visible sur Atramenta.

 

 

 

Le Démon de l’Europe – un billet d’humeur de Yves Cusset

Un spectre hante encore l’Europe : celui de la démocratie. L’Europe sera anti-démocratique ou ne sera pas. Plus que jamais le démos ressemble au démon. Pensez donc : pendant que de sages gouvernants prennent quasi bénévolement sur leur temps de sommeil pour parvenir à un accord inespéré de sauvetage d’un pays au bord de la faillite, pendant que notre sacerdotal président, au lieu d’avoir les yeux rivés sur les sondages, nous rappelle avec courage et sans flagornerie qu’il agit par devoir, dans l’intérêt de la France, de l’Europe et de la planète, voilà qu’un moustachu irresponsable, avec une gueule de second rôle de western, de métèque, de juif errant, de pâtre grec, et un nom sorti tout droit des albums de Tintin, voilà qu’un Rastapopoulos qui fait presque désormais figure, malgré sa calvitie, de rasta populiste, se permet, le bachibouzouk, de soumettre le plan à l’approbation de son peuple. Mais vous rendez-vous compte, boudiou ? Continue reading

Dexia vu par le CADTM

La débâcle de la banque franco-belge Dexia et ce que cela signifie dans le contexte de la situation financière actuelle de la zone euro: le point de vue de Eric Toussaint(1) dans cet article publié sur le site de la CADTM (Comité pour l’annulation de la Dette du Tiers Monde), dont j’ai par ailleurs pu interviewer un représentant (voir ce billet) dans un autre contexte. Continue reading

Christine Lagarde à la tête de FMI, pour le meilleur ou pour le pire?

Voilà c’est fait, Christine Lagarde remplace DSK à la tête du FMI. La course engagée entre elle et le mexicain Agustin Carstens s’est terminée en sa faveur grâce au Secrétaire au Trésor Américain Tiomthy F. Geithner, citant son “talent exceptionnel et large expérience” et garantissant surtout la continuité d’une tradition datant de la naissance du FMI: ses directeurs généraux  sont toujours des Européens. Etat de fait que les “pays émergents” auraient bien voulu changer en appelant à la nécessité d’un regard neuf, mais rien n’y fit. Et ce malgré les forts soupçons de magouille qui pèsent sur Mme Lagarde dans l’affaire Tapie, telle rapportée par Médiapart. Mais bon chacun sait depuis la crise des subprimes et les bonnes affaires de la Goldman Sachs sur le dos des Grecs que la haute finance et la magouille s’entendent comme cul et chemise. Continue reading

The National Front, epicenter of french politics

An awful lot is being written and said these days on french-speaking radio, TV, internet and newspapers about the rise of the french National Front (Front National, or FN hereafter) in recent surveys and in last week’s result in local elections (of which the second round will take place this Sunday, hence the turmoil).  The arrival of Marine Le Pen at the helm has given the far-right party a new look: out goes head-on provocation and the scent of Arab-bashing skinheads that was the hallmark of ex-leader (but still honorary president) Jean-Marie Le Pen, in comes smooth talking, political correctness, a feminine figure, and the building of a political bureau which includes some serious people such as David Mascré, respected scientist, thinker and writer with more diplomas than he has letters to his name. According to the left-leaning newspaper Marianne, there even exists a FN shadow cabinet made up of high-ranking civil servants and known figures coming from other parts of the political spectrum, such as the sociologist Laurent Ozon, ex-Green and the economist Jean Roux, ex-PS (socialist party). Continue reading