Tag Archives: LOPPSI

Un rapport de l’ONU tacle le G8, l’ACTA, Hadopi, Loppsi

Publié par la Quadrature du Net. Extrait: “Le rapporteur spécial des Nations Unies Frank La Rue affirme que la liberté d’expression est plus importante que le droit d’auteur et qu’elle doit être protégée à tout prix, dans les régimes autoritaires comme dans les démocraties.”. Tout est dit. Voir aussi la chute de la France dans le classement RSF de la liberté d’expression…

 

Paris, 3 juin 2011 – Un rapport sur les politiques relatives à Internet par le rapporteur spécial des Nations Unies pour la protection de la liberté d’expression sera présenté aujourd’hui. Ses recommandations pour la protection des libertés fondamentales contredisent radicalement les orientations fixées par les gouvernements du G8. Ce rapport est essentiel pour aider les citoyens à tenir leur gouvernements pour responsables des politiques qui mettent à mal les libertés en ligne.

Le rapport1 du Rapporteur pour la promotion et la protection de droit à la liberté d’opinion et d’expression, Frank La Rue, met brillamment en lumière les lignes que les gouvernements ne doivent pas franchir afin de protéger les droits fondamentaux des citoyens et la démocratie. Read more

Obama resigne pour le Patriot Act

Malgré ses promesses électorales de mettre fin aux lois liberticides contenues dans le Patriot Act mis en place par l’administration Bush, le président Obama vient de signer pour la reconduction jusqu’en 2015 de trois des plus féroces dispositions de cet Act:  la surveillance à volonté de toutes les communications d’un suspect, l’accès à quasiment toutes les transactions et déplacements d’un suspect, et la surveillance d’individus non suspects de liens avec des organisations étrangères. Comme si le recul sur Guantanamo ne suffisait pas, ce renouvellement honteux montre à quel point l’administration Obama est inféodée aux mêmes intérêts que l’administration Bush. Les autres dispositions du Patriot Act n’ont pas de “date de péremption”.

Le Patriot Act, signé par G.W. Bush le 26 octobre 2001 dans la foulée du 11 septembre, n’a évidemment servi à rien d’autre que d’accroître de manière dramatique la capacité d’espionnage et de contrôle des citoyens US par le gouvernement américain. Exemple suivi depuis par de nombreux régimes liberticides et culminant en France avec la fameuse LOPPSI.

En 2005 au Sénat, Obama s’insurgeait contre le “gag order” issu du Patriot Act interdisant à tout citoyen espionné par l’Etat d’en connaître la raison. En 2007, lors de sa campagne présidentielle, Obama s’attaquait de front au Patriot Act en proclamant “(nous ne voulons) plus d’écoutes téléphoniques illégales des citoyens américains.  (Nous ne voulons) plus de clauses (National Security Letters) permettant à la sécurité nationale d’espionner les citoyens sans raison.” Or l’an dernier le nombre de National Security Letters est passé de plus de 6 000 à plus de 14 000…

Comme ici, le gouvernent américain se prépare à combattre l’opposition qui vient avec tous les moyens que peut lui conférer un Etat policier.

 

Source: http://www.wsws.org/articles/2011/may2011/patr-m28.shtml

eG8, sarkonneries et société civile

Internet, le réseau des réseaux issu d’un concept militaire américain pour un réseau de communication redondant, rendu navigable dès 1990 par Tim Berners-Lee au sein du CERN. Vingt ans plus tard Internet est passé du domaine du geek au “web 2.0″ interactif et social, tissant une toile planétaire dont l’accès est plus ou moins libre selon les pays, et de plus en plus dominé par des intérêts commerciaux.

Dans tout esprit gouvernemental ou technocratique, tout ce qui n’est pas suffisamment contrôlé est dangereux et certains dictateurs nord-africains en ont récemment fait la douloureuse expérience. D’où l’urgence pour les Sarkozys de ce monde de siffler la fin de la récréation et mettre tout cela en coupe réglée avant que cela ne fasse déborder le jacuzzi. Mais avec quelles armes obliger Internet à se “civiliser” et devenir une vaste entreprise de cirage de pompes? Read more

La Quadrature du Net – Newsletter d’avril 2011

EDITO :

Bonjour à toutes et à tous,

Le mois d’avril qui vient de s’écouler a apporté son lot de bonnes nouvelles et de points nécessitant notre attention renouvellée.

Du côté des bonnes nouvelles, il faut compter le rapport parlementaire sur la neutralité du Net présenté par Laure de La Raudière et Corinne Erhel et ses recommandations constructives, les amendements positifs poussés par La Quadrature et votés par la commision ITRE du Parlement europpéen au sujet de l’utilisation ouverte du spectre radio ou encore les conclusions de l’avocat général de la Cours de Justice de l’Union Européene, selon lesquelles le filtrage d’Internet est contraire aux droits fondamentaux (affaire opposant la SABAM au fournisseur d’accès belge Scarlet).

Du côté des points à surveiller, la même neutralité du Net a été le sujet d’un rapport très décevant de la part de la Commission Européenne. Par ailleurs, en France, le Conseil National du Numérique a été lancé en grande pompe, véritable nuage de fumée destiné à faire oublier la désastreuse politique de Nicolas Sarkozy sur Internet à un an des élections. Read more

Newsletter de la Quadrature du Net (mars 2011)

EDITO :

Bonjour à toutes et à tous,

Le mois de mars qui s’achève a été marqué par le lancement de la campagne de financement de La Quadrature. Chacun est invité à la relayer en écrivant un billet sur son blog sur l’importance de financer durablement nos actions, et en invitant chacun autour de lui à faire de même. Plus d’informations sur la page de campagne : Read more

Hypocrisie et corruption, mamelles des classes politiques délinquantes

Quel festival mes amis, depuis l’arrivée du raz de marée du ras le bol des populations en Tunisie, Egypte, Algérie, Emirats, Libye, etc.  sous le regard médusé – voir inquiet – de notre racaille politicienne qui ne sait plus comment cacher ses relations plus ou moins inavouables avec ces anciens régimes “amis”. Certes, la realpolitik est toujours de mise et il faut bien composer avec les régimes quels qu’ils soient, peu importe les valeurs que l’on est censé défendre, mais la rapidité du retournement de situation que nous vivons depuis quelques semaines prend à contre-pied les ritournelles bien huilées de nos communicants et illumine férocement le décalage entre le discours “d’après” saluant les révolutionnaires et la réalité “d’avant” toute de promiscuité avec ces régimes autoritaires et corrompus. Read more

« Older Entries