La police russe, un modèle pour la France ?

Selon un récent article du journal néerlandais NRC, le Président russe Medvedev vient de lancer une énième campagne « mains propres » au sein de ses forces de l’ordre, dont les exactions et la corruption en font l’ennemi public n°1 pour l’ensemble de la population. Campagne qui, comme les précédentes, ira balayer en surface mais n’adressera pas le fond du problème : d’une part une culture mafieuse bien ancrée au sein de la police après dix ans d’anarchie et dix ans de retour à une forme de dictature policière cimentant les mauvaises habitudes, d’autre part un niveau d’éducation et de salaire très bas (de l’ordre de 20 000 roubles, soit un peu moins de 500 E par mois) qui peut être facilement multiplié par dix ou vingt avec un peu de bonne volonté. La version russe de Esquire a suivi les dépôts de plaintes contre la police sur la seconde moitié de 2009, découvrant ainsi que la police tue, viole et escroque des citoyens sur une base journalière. Actuellement 15 000 plaintes sont en attente, mais elles ne représentent que la partie émergée de l’iceberg.

Nous n’en sommes pas là en France bien sur, mais le tropisme vers l’abus de pouvoir systématique qui guette toute force bénéficiant de l’impunité de fait et du monopole de la violence se trouve encore renforcé par « l’obligation de résultat » que lui impose ses donneurs d’ordres – la situation française actuelle. Avec le très grand danger que pour avoir les bonnes notes et les primes (600 E pour un policier bien noté), si on ne trouve pas assez de contrevenants, on en provoque. Ou on crée des situations où le pseudo-contrevenant a le choix entre subir une exaction (GAV, humiliations, etc…) et payer pour y échapper, ainsi ce que le policier n’aura pas touché en primes officielles il touchera grâce au racket. Racket qui se révélera rapidement bien plus intéressant que les primes officielles et permettra en outre de graisser toute la chaîne hiérarchique – la situation russe.

Medvedev dit vouloir procéder à un grand nettoyage, réduire les forces de police de 20% et utiliser l’économie réalisée pour améliorer les salaires des 80% restant. Il veut virer les gradés coupables de corruption jusque et y compris une douzaine de généraux. Mais selon des experts tels que Nikolay Petrov (du think tank Carnegie Moscow Centre) cela ne servira pas à grand-chose car le mal est plus profond, il est à l’image de la désorganisation générale de l’Etat russe et surtout du déficit démocratique faisant en sorte qu’il n’y a pas de contrôle sur l’action gouvernementale, soumise aux conflits entre groupes d’intérêts particuliers. La police n’est que l’image côté rue de ce qui se passe côté salon.

l’Etat français actuel vit clairement un déficit démocratique en ce sens que le parlement ne contrôle plus grand-chose et que l’exécutif cherche (et arrive assez bien) à casser le principe de la séparation des pouvoirs. L’Etat français est également dans une dynamique de gouvernance par la peur – donc de justification de l’omnipotence policière au nom de la « sécurisation » – et, via sa politique du chiffre donnant lieu à récompenses aux « bons éléments », à une forte incitation à la provocation et au racket policier.

D’où ma question : la situation russe est-elle un avenir possible pour la France ? Sous une France Sarkozyste, avec des technocrates porte-flingues tels Hortefeu, MAM et Besson aux manettes des ministères sensibles, cela me paraît être un risque très réel. Mais même si le président actuel disparaissait avec son équipe en 2012 au profit d’une gauche de gouvernement, cela ne veut pas dire que l’Etat ferait machine arrière sur le tout sécuritaire (voir l’expérience Jospin) et arriverait à reprendre le contrôle d’une police prédatrice. Il faudrait pour cela recréer au plus haut niveau un cadre de transparence et de bonnes pratiques, ce qui implique bien plus qu’un simple changement de gouvernement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s