A propos d’une Flandre indépendante

Charles Van den Eynde, journaliste flamand, sur la question belgo-belge.

A une époque où les récriminations de la Flandre séparatiste agitent plus que jamais ce petit territoire de mes ancêtres qu’est la Belgique, à l’heure où le premier candidat francophone au poste de Premier Ministre depuis des décennies, Elio di Rupo,  s’est retiré devant une NVA (parti flamand dominant à vocation séparatiste) intraitable et est de plus accusé par les siens d’avoir voulu s’acheter le poste au prix de concessions inacceptables, trois minutes d’intelligence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s