Mais que veut Mahmoud Ahmadinejad?

Mais que se passe t’il vraiment en Iran? La non concordance des multiples avis d’une part, et la posture du président Ahmadinejad d’autre part nous renvoient à l’ambiance de l’époque soviétique: que se passe t-il derrière ce Mur politique, culturel et économique qui nous sépare de l’Iran? Et que veut vraiment Mahmoud Ahmadinejad?

Il y a d’abord la virulente sortie de Paul Craig Roberts au sujet du traitement politico-médiatique de l’Iran qui peut laisser penser (euphémisme!) que « l’information » relayée par les médias occidentaux à ce sujet est mensongère.

Il y a bien sûr l’affaire Sakineh, dont la version grand public occidentale (lapidation d’une femme pour adultère) est contestée par, notamment, Thierry Meyssan et Dieudonné à son retour d’Iran la semaine dernière – sources que de nombreuses personnes considèrent comme étant peu dignes de confiance, certes. Il n’empêche que ces gens-là, eux, sont réellement allés sur le terrain.

Il y a la récente prise de position d’Ahmadinejad en défense de Carla Bruni-Sarkozy contre les injures proférées à son égard par le journal iranien Kayhan, journal pourtant proche de la ligne dure du régime. Allant jusqu’à dire « C’est un crime pire qu’un crime. S’il y a réellement une justice, leurs auteurs devraient être poursuivis. Un média peut-il insulter l’épouse d’un président européen ? Avec quel Islam cela est-il permis ? »

C’est du lourd, Kayhan étant sous le contrôle du guide de la République islamique Ali Khamenei par fait de nomination directe de son directeur (aparté: ça ne vous rappelle rien?).  Ahmadinejad est donc clairement en opposition avec le pouvoir théocratique actuel, qui l’a pourtant porté au pouvoir malgré la forte suspicion de fraude massive aux dernières élections.

Il y a, enfin, les déclarations tapageuses ce 24 septembre du président iranien à la tribune de l’ONU comme quoi « le gouvernement américain a orchestré l’attentat (du 11 septembre 2001) pour inverser le déclin de l’économie américaine et son emprise sur le Moyen-Orient de manière à sauver le régime sioniste« . Déclaration ayant entraîné la sortie de la salle des délégations américaine et européennes, plus quelques autres. Même si on est de ceux (et j’en suis) qui pensent que le 11/09 est effectivement un coup monté, au moins en partie, par les services US on peut se demander quel est le but d’une telle provocation.

Il semble donc y avoir deux fronts: le front intérieur contre le pouvoir suprême religieux auquel il tente de se soustraire le plus possible mais avec un succès limité; le front extérieur se situant entre son désir absolu d’indépendance énergétique nucléaire et les menaces occidentales – notamment américaines – de sanctions (c’est déjà fait) et d’intervention militaire. Les conservateurs ne veulent pas qu’Ahmadinejad négocie avec Obama mais la sécurité de son pays (ainsi que sans doute son propre besoin de reconnaissance internationale pour renforcer son statut national) exige qu’il le fasse, d’où peut être cette forme de schizophrénie. Et au centre de la mêlée, celui qui prend les coups: le peuple iranien.

4 réflexions sur “Mais que veut Mahmoud Ahmadinejad?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s