Michael Moore aux manifestants du Wisconsin: n’abandonnez pas!

Suite sur le sujet des manifestations au Wisconsin, les plus importantes des Etats-Unis depuis 40 ans – mais pour ainsi dire ignorées des médias français. D’abord lire le billet « Wisconsin: dansez-vous le Madison? » si vous découvrez le sujet.

Michael Moore s’est rendu à Madison (Wis.) ce samedi 5 mars pour encourager les manifestants et a prononcé un discours combatif devant une foule de 50 000 personnes protestant depuis plus de 10 jours contre le « budget repair bill » du sénateur républicain Scott Walker – projet de loi dont un des axes principaux est de destituer les syndicats de leur compétence de négociation collective.

M. Moore s’est livré à une attaque en règle contre les « élites », ce qui était attendu mais il a aussi été ovationné par cette foule immense, ce qui était nettement moins attendu – de l’avis du journaliste Bill Lueders qui couvrait l’évènement pour le journal « The DailyPage.com » .

Félicitant les 14 sénateurs démocrates réfugiées hors du Wisconsin pour bloquer le vote républicain, M. Moore fit remarquer « ce type de courage que l’on voit habituellement plutôt de l’autre côté (républicains, ndt) ». Référence directe à la mollesse du camp démocrate, mollesse en partie due au fait que ce parti est de plus en plus financé par les mêmes sources que les républicains – mais c’est un autre sujet. Il se livre ensuite à une attaque en règle du capitalisme US contemporain – sujet dangereux devant un public américain encore pour l’essentiel anti-socialiste (la gauche US étant à peu près l’équivalent du centre-droit français en termes de philosophie économique). Néanmoins la foule l’applaudit chaleureusement. M. Moore continue en disant que l’Amérique n’est pas en faillite (l’argument central de Scott Walker est que l’Etat du Wisconsin est en faillite), que « le pays regorge de cash mais qu’il n’est juste pas dans les bonnes mains. » Il déclame ensuite les 3 plus gros mensonges mondiaux: 1) le Wisconsin est en faillite, 2) il y a des armes de destruction massive en Iraq, et 3) les Packers ont besoin de Favre pour gagner le Super Bowl (humour US, je laisse aux curieux le soin de faire les recherches nécessaires). A nouveau, applaudissements et encouragements de dizaines de milliers de personnes.

M. Moore fait ensuite état de l’écart croissant entre les plus riches et les plus pauvres, faisant remarquer que les 400 américains les plus fortunés détiennent autant que les 155 millions d’américains les moins fortunés. Il faut, dit-il, « admettre que nous avons laissé notre précieuse démocratie au mains des riches élites« . Elites qu’il accuse ensuite d’avoir monté une opération de chantage au moment de la crise financière: payez pour nous ou on crashe le système économique. « On a payé comme des pigeons et un an après les mêmes élites se gorgent à nouveau de bonus faramineux. Et il n’y avait aucune révolte – jusqu’à maintenant! » Gros applaudissements de la foule.

Il salue cette foule qui avait réussi à « réveiller le géant endormi qu’est le mouvement ouvrier des Etas-Unis d’Amérique. Le sol est en train de bouger sous les pieds des puissants. Votre message inspire des gens au sein des 50 Etats, et ce message est: On en a marre! » et termine sur un appel à la poursuite des manifestaitons: « Gens de Madison, vous n’êtes pas seuls! L’Amérique vous remercie. N’abandonnez pas, je vous en prie n’abandonnez pas! »

La foule, en effet, ne semble pas prête d’abandonner.

 

4 réflexions sur “Michael Moore aux manifestants du Wisconsin: n’abandonnez pas!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s