Affaire Léonarda: de quoi un Préfet est-il le nom?

Face aux critiques de gauche et aux applaudissements sous cape de droite, Manuel Valls soutient toujours l’action de son Préfet du Doubs, Stéphane Fratacci, mais tente de noyer le poisson avec l’ouverture d’une enquête administrative. Pour Valls donc, tout s’est passé selon les règles. Ses règles, différentes de celles mise en place par Sarkozy qui précisait, à l’époque, que les rafles – pardon, les interpellations – d’enfants soumis à l’injonction de quitter le territoire ne devaient pas avoir lieu dans le cadre scolaire, et seulement en fin d’année scolaire. Valls a éliminé cette provision, mais en échange il a aussi éliminé l’obligation de résultats chiffrés et précise dans sa circulaire que les Préfets ont un pouvoir d’appréciation au cas par cas – ce qui signifie que la règle administrative peut se trouver retardée, voir contredite, au vu de facteurs humains et éthiques – ce qui semble être exactement le cas de Léonarda: une collégienne bien intégrée dont le statut « d’illégale » devait passer en statut de « régularisable » d’ici 2 mois.

Le Préfet du Doubs est Stéphane Fratacci, un technocrate HEC / ENA de la plus pure trempe avec le look typique de monstre administratif déshumanisé à la Guéant – à moins que ce ne soit la casquette…

http://api.dmcloud.net/player/embed/4f3d114d94a6f66945000325/50b34ca194739906d0075394/c5168f83ac3a4598935a836f16fb472c?exported=1

Nommé Directeur des libertés publiques et des affaires juridiques à l’Intérieur dès 2001, il fut nommé en 2010 secrétaire général du ministère de l’Immigration, et fut donc un proche collaborateur d’Eric Besson sur le thème, précisément, de l’Immigration. Visiblement, il lui en est resté quelque chose. Nommé Préfet de Région dans le Doubs en novembre 2012 par François Hollande, Mr Fratacci maîtrise parfaitement les aspects légaux et administratifs de l’immigration, et semble s’être un temps préoccupé du sort des mineurs illégaux isolés, comme on peut le voir via cet entretien donné au site Adoma en juin 2011. Son action envers Léonarda et sa famille ne sont certainement pas le fruit d’une quelconque incompétence administrative de sa part.

Les Préfets ont énormément de pouvoir au sein de leur territoire, mais ne sont élus par personne hors le Président de la République. Ce sont des fonctionnaires qui naviguent entre les différents services de l’Etat, parfois entre l’Etat et les grandes entreprises (le « pantouflage » leur permettant de servir leurs intérêts personnels en même temps que celui de leurs amis du CAC 40). Ils servent tous les bords politiques aux responsabilités, supposé mettre en oeuvre la politique des uns pour, quelques temps après, passer à la politique des autres même si elles sont contradictoires. Mais en matière d’immigration comme de politique générale on ne peut pas dire qu’il y ait contradiction entre un bord et l’autre depuis quelques années, et pour les Préfets c’est donc business as usual.

Alors, le Préfet Stéphane Fratacci sera t’il blanchi ou plus simplement oublié au terme de l’opération noyade de poisson qui vient de démarrer, ou au contraire servira t’il de fusible pour protéger le soldat Valls, principal rempart du gouvernement contre les assauts de la droite? Mais s’il devait sauter il ne faudra pas s’inquiéter pour lui, l’égalité à la française garantissant à cette élite des planques bien payées au sommet de quelque administration – quand ce n’est pas simplement grassement payés à ne rien faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s