Frédéric Cuvillier, seul ministre en lice, face au FN au second tour

Sans grande surprise, le vainqueur des élections de 2008 à Boulogne-sur-mer, entre-temps devenu Ministre des Transports et de la Mer, arrive en tête (49,82%) du premier tour de ces élections. Certes Mr Golliot du Front National (21,55%) a réussi à forcer un second tour mais il n’y a guère de doute quant à l’issue du scrutin dimanche prochain (même s’il ne faut jamais vendre la proverbiale peau de l’ours…). Voici ce que disait Mr Cuvillier vendredi dernier, lors d’une interview que j’ai eu l’occasion de faire pour la page Facebook « Boulogne Mag’ la page Facebook des Boulonnais« .

La situation de Mr Cuvillier est néanmoins assez particulière: Maire de Boulogne-sur-Mer et Président de la Communauté de Communes du Boulonnais jusqu’à sa nomination en tant que Ministre au sein du gouvernement Ayrault, il a nommé un Maire par intérim à la tête de Boulogne, Mme Hingrez-Cereda. Un nouveau Président de la CAB a également été élu pour le remplacer, Mr Lesaffre. Il est aujourd’hui le seul ministre en lice dans ces élections municipales, et donc à prendre le risque d’une sanction politique liée à l’action du gouvernement. Malgré sa nomination parisienne, Mr Cuvillier reste très présent sur Boulogne et tout le monde sait bien que dans les faits c’est toujours lui le chef. Il est tête de liste de ces élections, sachant pertinemment qu’il ne peut être Maire tant qu’il est Ministre, et donc qu’en cas de victoire c’est à nouveau Mme Hingrez-Cereda qui aura le fauteuil officiel par interim. Situation un peu bizarre mais qui ne semble pas choquer les Boulonnais plus que cela, certains estimant que sa stature de Ministre contribue au contraire à lui donner un avantage considérable. Les trois autres candidats (UMP, UDI et FdG) totalisent ensemble moins de 30% des voix boulonnaises. Alors est-ce un vote contestataire anti PS/Cuvillier, ou un vote lié à l’argumentaire sécuritaire du FN, les analystes politiques essaieront peut être de le savoir.

En tant qu’observateur depuis deux ans de la vie boulonnaise, je remarque qu’il existe réellement un ras-le-bol autour de l’emprise du système PS sur la ville et communauté de communes (CAB). Emprise qui date de très longtemps et crée un sentiment d’accaparement de tous les leviers par un pouvoir quasi féodal, au point que de nombreuses personnes refusent de critiquer publiquement le « système » de peur de représailles. Pas des coups de fusil ben sûr, mais des ennuis, des blocages… Le vote FN est peut être l’expression de ce sentiment d’impuissance, assez répandu me semble t’il, face à un système (trop) bien rodé.

Il est également évident que la lente décrépitude du port de Boulogne, aux mains de la Région qui est également PS, ajoute à l’impression d’un système un peu mafieux dont les intérêts réels ne sont pas nécessairement ceux des habitants. Les suspicions de corruption et de copinage sont monnaie courante dès que l’on parle en privé de la gestion du port et des investissements (le hub-port ayant couté 45 millions d’euros, ayant servi 6 mois, et désert depuis trois ans; ou les investissements immobiliers haut de gamme sur fonds privés actuellement en cours quartier République et sur le site de la Falaise). Suspicions qui alimentent aussi, sans doute, le vote FN.

Enfin il est clair que de nombreux Boulonnais(es) ont une image plutôt négative de leur ville, même si la réalité n’est sans doute pas aussi terne – c’est surtout une question de contraste avec la période dorée de Boulogne de l’après-guerre jusque dans les années 90: disparition de la vie commerçante au profit des zones commerciales hors ville, disparition des ferrys qui amenaient les hordes anglaises dans les commerces locaux, disparition d’une bonne partie de l’industrie même s’il en reste encore, état lugubre d’une Gare Maritime vide depuis des années face au centre-ville, et un indéniable sentiment d’insécurité dans certains quartiers à certaines heures du soir…

Je doute que le FN ait grand chose à apporter en termes de solution durable pour le redressement de Boulogne, mais il a encore une fois démontré sa capacité à faire bon usage des sentiments de ras-le-bol et d’impuissance d’une partie de la population. On verra ce qu’il en est réellement dimanche prochain!

 

=Vincent Verschoore=

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s