17-DSC08490A un jet de pierre du premier port à passagers français, le premier bidonville français. Le camp de réfugiés des Dunes, autour du centre aéré Jules Ferry reconverti l’an dernier en camp d’accueil pour 1500 personnes, compte aujourd’hui près de 6000 « résidents ». Dont la grande majorité ne désire qu’une chose évidemment, le quitter pour rejoindre l’Angleterre.

J’ai eu l’occasion de combiner une livraison de vêtements à une association locale, Le Réveil Voyageur, avec une petite visite du site. Le temps estival de ce lundi 26 octobre ne donne sans doute pas une idée réaliste de la vie dans le camp dans les conditions hivernales à venir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s