FLIC21, perte de temps et crise d’angoisse climatique

cop-paris-perspective-croppedLa COP21, ou 21ème Conférence des Parties (Conference Of the Parties), se tiendra au Bourget du 30 novembre au 11 décembre. 187 millions d’euros de budget pour recevoir 40 000 personnes et « donner à ces deux semaines de rencontre une haute qualité environnementale », dixit Laurent Fabius. On n’en doute pas, tout comme on ne doute pas que les cellules de garde à vue des commissariats parisiens arborerons pour l’occasion des couvertures propres et que les uniformes seront bien repassés. Car « COP » veut aussi dire « flic » et c’est l’angle de la contrainte, à tous niveaux, qui risque d’être le plus pertinent à analyser. Une fois n’est pas coutume, j’utiliserai donc ici la version francophone que ne renierait pas notre bon vieux ex-ministre Allgood!

L’objectif de la FLIC21 se résume ainsi (1): La FLIC21 doit donc aboutir sur un nouveau texte contraignant qui sera appliqué à partir de 2020. Les Etats signataires devront alors s’engager à mettre en oeuvre des mesures pour limiter le réchauffement climatique. Le but : que la température mondiale n’augmente pas de plus de 2°C d’ici 2100, par rapport à celle enregistrée à l’ère préindustrielle, à la fin du XIXe siècle.

Les échecs répétés des précédentes grands messes du même genre, tout comme l’impossibilité fondamentale de mettre tout le monde d’accord sur un « texte contraignant » connaissant les enjeux politiciens et économiques souvent incompatibles des uns et des autres, rend évident le fait que la FLIC21 sera surtout un grand théâtre aussi « écologiquement irréprochable » qu’inutile – sauf pour ceux ayant pu profiter de ses largesses et de ses éventuelles retombées économiques, estimées à 100 000 millions pour l’Île-de-France. La encore, tout comme pour les estimations de retombées de JO ou autres grands machins mediatico-sportifs, cette estimation est évidemment très largement sur-évaluée (2), mais il faut bien vendre la camelote.

Un système peu légitime a besoin de force vociférations, excommunions et menaces en tous genre pour créer la peur qui lui permet d’exister. Une garde prétorienne ne fait pas de mal non plus. Ca vaut pour l’argument sécuritaire cher à M Valls et consorts, mais ca vaut aussi pour la FLIC21. Les menaces de catastrophes immientes mâtinées de bons sentiments humanistes qui déferlent actuellement sur les ondes et le web, sont doublées par la mise à l’index de toute opinion contrariante. Emblématique, l’affaire Philippe Verdier où un météorologue connu de millions de téléspectateurs se fait virer de sa chaîne pour avoir publié un livre critique de l’ambiance catastrophiste du moment.

philippe-verdier-sur-france-2-diapo-1Un livre non pas « climato-sceptique » au sens classique du terme, mais un livre nous prévenant que  « Nous sommes otages d’un scandale planétaire sur le réchauffement climatique, une machine de guerre destinée à nous maintenir dans la peur ».  A l’origine de cet « engrenage bien rôdé », « des scientifiques manipulés, politisés, de la corruption, des scandales sexuels puis des politiques qui ne servent que leur image et leur soif de pouvoir, des médias aveuglés qui s’emballent et censurent sous la pression de leurs actionnaires (…), des ONG mercantiles et des religions en quête de nouveaux credo. »(3)

Voici la vidéo où il présente son ouvrage:

Cela n’a pas plu. Et d’aucuns rêvent sans doute de voir Philippe Verdier et l’ensemble de ses « complices » peu ou prou « climato-sceptiques » en taule, soumis à un équivalent « écologiste » des lois Gayssot / Taubira imposant à la société leur propre appréciation de faits historiques. On n’est pas loin des procès en sorcellerie et de l’Inquisition. Aux USA, où 40% de la population serait climato-sceptique (ce qui n’est pas bon pour ces derniers, vu que c’est à peu près le même pourcentage pour les créationnistes…), il est même proposé d’opposer auxdits sceptiques la loi RICO, une loi anti-mafia et crime organisé (4). Nul doute que Mme Nathalie Kosciusko-Morizet ne pense à imposer un équivalent ici, n’ayant pas hésité le mois dernier à dire que  » les climato-sceptiques sont des connards ». Sortie qui eu pour réponse, entre autre, cet excellent article paru dans la Tribune du 16 octobre (5) dont je vous cite l’extrait suivant:

« Nous sommes, aujourd’hui, plus bas que la fourchette basse des projections du GIEC. Ces modèles ont montré leur limite, et l’on ne peut aujourd’hui accorder qu’un faible crédit aux « prévisions » qui en résultent.

C’est un fait aussi que les océans ne montent pas de plus de 3 mm par an, que la glace arctique semble se reconstituer (voir ici notamment, pour la surface de le glace arctique), qu’il n’y a aucune augmentation de la fréquence des catastrophes climatiques, ni, d’ailleurs, rien qui prouverait de façon sûre un lien entre cette fréquence et l’évolution des gaz à effet de serre, contrairement à ce que vous avez affirmé. C’est le GIEC même qui l’indique (GIEC, AR5,-2013, groupe de travail I, chapitre 2) et sa conclusion est identique quant à la survenue d’éventuels évènements brutaux (GIEC, AR5-2013, groupe de travail I, tableau 12-4, page 1115). Il n’y a pas péril en la demeure, s’agissant du climat, et nous pouvons aujourd’hui réintroduire sereinement un peu plus de rationalité dans ce débat ».

Réintroduire un peu de rationalité dans ce débat, un programme qui mettrait le feu à l’édifice aussi catastrophiste que rentable de la machine à angoisse. A défaut de quoi après la FLIC21 il y aura la 22 LESFLICS, puis LERETOURDUFLIC23, etc.. avec ses cortèges de délégations arrivant en jets privés, de limousines, de bons restaurants et de militants hystériques nous menaçant toutes et tous de fin du monde.

Notes:

(1) http://www.geo.fr/environnement/les-mots-verts/cop21-definition-mission-et-enjeux-de-la-conference-de-l-onu-sur-le-climat-158059#

(2) http://www.captaineconomics.fr/-impact-jeux-olympique-coupe-monde-economie-croissance

(3) http://www.lexpress.fr/actualite/societe/meteo/philippe-verdier-le-monsieur-meteo-climatosceptique-du-service-publique_1725197.html

(4) http://reinformation.tv/climatosceptiques-loi-rico-contre-crime-organise-romee-42707-2/

(5) http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/lettre-ouverte-des-connards-de-climatosceptiques-a-madame-kosciusko-morizet-514237.html

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008: sciences, société, politique... Indécrottable indépendant ayant travaillé dans la vidéo et l'informatique industrielle. Actuellement dans la photo (www.vincentverschoore.com).

7 réponses

  1. Aucun prob humain ne se résoud sans Evolution de Conscience… Et aussi incroyable que Sa, puisse paraître il en est de Même, universellement pour le climat. De toutes façons pas une question de fric de pacotille, illusoire. Bon débarras à la cop 21 sans 1, Conscience uniquement Solaire. Unique, Solution entre Nous. François Na, qu’à aller se rhabiller si Non. https://laguenon.wordpress.com/2015/11/07/une-feuille-la-pierre-angulaire-de-sa-justice-a-bruxelles/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s