Après ce vendredi 13, regarder au-delà de l’hypocrisie

Touché par la tragédie de ce vendredi 13 novembre qui frappe mon pays d’adoption, je m’inquiète d’autant plus que, comme suite aux attentats du 7 janvier, les chefs politiques français vont dire et faire exactement le contraire de ce qui devient nécessaire. Deux jours après les faits, l’hypocrisie et l’ineptie, encore une fois, se révèlent être les deux mamelles de la politique française.

En psychiatrie, on considère généralement que répéter tout le temps la même action, menant au même résultat négatif, en espérant à chaque fois un résultat positif, est le signe de la folie. Selon cette mesure, soit le gouvernement français toutes tendances confondues est gravement atteint depuis au moins 2011 et la liquidation de la Libye, soit il agit en fonction d’un dessein n’ayant rien à voir avec « liberté, égalité, fraternité ».

La vente massive d’armes à des pays eux-même totalitaires, dont un au moins frère idéologique de Daech – l’Arabie Saoudite -, associée à des actions militaires unilatérales contre Daech (ce dernier ne disposant ni d’armes anti-aériennes ni, évidemment, d’avions), a rendu parfaitement inévitable l’action de commandos islamistes sur le territoire français. Charlie Hebdo n’était qu’un avertissement. Feindre la surprise est tout simplement honteux, les choses ayant été annoncées depuis longtemps:

Parler de « guerre » n’a pas plus de sens aujourd’hui qu’il n’en avait en 2001 quand G.W. Bush utilisait quasiment le même langage que Hollande ce samedi« Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis près du Stade de France, est un acte de guerre, et face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. C’est un acte de guerre qui a été commis par une armée terroriste, Daech, une armée de terroristes, contre la France, contre les valeurs que nous défendons partout dans le monde, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. »

Comme d’habitude l’analyse est erronée, comme le démontre ci-dessous Dominique de Villepin lors d’un entretien ce week-end:

L’ineptie de la première réponse du pouvoir français est également bien analysée par l’écrivain belge David Van Reybrouck dans cet article parut dans Médiapart (1) dont je cite cet extrait où il s’adresse à François Hollande:

« Comment réagissez-vous moins de 24 heures après les attentats ? En employant la même terminologie que votre homologue américain de l’époque ! Et sur le même ton, bonté divine !

Vous êtes tombé dans le panneau, et vous l’avez fait les yeux grands ouverts. Vous êtes tombé dans le panneau, Monsieur le Président, parce que vous sentez l’haleine chaude de faucons comme Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen vous brûler la nuque. Et vous avez depuis si longtemps la réputation d’être un faible. Vous êtes tombé dans le panneau. Des élections se préparent en France, elles auront lieu les 6 et 13 décembre, ce ne sont que des élections régionales, mais après ces attentats, elles seront placées sous le signe de la sécurité nationale, à n’en point douter. Vous êtes tombé dans le panneau à pieds joints, parce que vous avez fait mot pour mot ce que les terroristes espéraient de vous : une déclaration de guerre. Vous avez accepté leur invitation au djihad avec enthousiasme. Mais cette réponse, que vous avez voulue ferme, fait courir le risque monstrueux d’accélérer encore la spirale de la violence. Je ne la trouve pas judicieuse. »

Cette guerre, c’est l’Occident, dont la France, qui l’a voulue. Cette guerre perdure du fait que des pays prétendument alliés, notamment la Turquie et l’Arabie Saoudite, jouent un double-jeu. Tout comme les américains, dont la malhonnêteté dans le coup monté de l’invasion irakienne en 2003 aurait dû conduire ses dirigeants – G.W. Bush, Dick Cheney et Donald Rumsfeld en tête – au poteau d’exécution pour haute trahison. Dans ces pays dévastés par la guerre importée par l’Occident, la haine et la vengeance se nourrissent de la radicalisation islamiste dans un cocktail meurtrier.

Meurtrier d’abord pour les populations locales obligées de s’exiler en masse, et meurtrier pour nous ici qui votons pour des gens cyniques, ineptes et corrompus, trop contents de récupérer ces crises pour renforcer leur autorité vacillante. Peu importe si cela implique d’inviter des brochettes de dictateurs lors de grande « marches républicaines », soumettre la population à l’état d’urgence pour une période indéterminée, faire passer en force des lois liberticides qui ne servent à rien en termes de prévention d’attentats sérieux, mais certainement très utiles pour traquer les ennemis politiques.

Cela dit, que faire?

Il faudrait être naïf pour ne pas se douter que des centaines de terroristes se mêlent aux réfugiés qui arrivent en Europe par tous les moyens. Il existe également des centaines de Kouachi et de Coulibaly potentiels, en cours de radicalisation et prêts à tout pour finir en martyrs à la gloire d’Allah. S’il faut nous battre, c’est d’abord et avant tout contre eux, ici et maintenant, plutôt que continuellement jeter de l’huile sur le feu en bombardant l’Irak et la Syrie au petit bonheur la chance, en cherchant à faire tomber des régimes légitimes en droit au motif qu’ils ne nous conviennent plus, et en inondant le Moyen-Orient d’armes.

Muslims from France demonstrate during an Islamaphobia rally organised by a coalition of moderate Muslim groups in Paris, on February 11, 2006. The publication of cartoons depicting Prophet Muhammad publication in a Danish newspaper and the French newspaper Charly Hebdo which have provoked protests by Muslims around the world because images of the prophet are forbidden by Islam. Photo by Alain Apaydin/ABACAPRESS.COM
Muslims from France demonstrate during an Islamaphobia rally organised by a coalition of moderate Muslim groups in Paris, on February 11, 2006. The publication of cartoons depicting Prophet Muhammad publication in a Danish newspaper and the French newspaper Charly Hebdo which have provoked protests by Muslims around the world because images of the prophet are forbidden by Islam. Photo by Alain Apaydin/ABACAPRESS.COM

Dans les mots de la journaliste de Charlie Hebdo Zineb El Rhazoui, hier sur RMC (2):  « Il est temps d’appeler les choses par leur nom. Il est temps d’aborder les vraies questions. Quand j’entends que l’imam de Villetaneuse condamne ce qui vient de se passer j’ai envie de dire « merci, c’est gentil » mais vous en tant qu’imam, vous ne pensez pas qu’il faille faire une véritable introspection dans ce que vous enseignez à vous ouailles, est-ce qu’il n’est pas temps de se poser des questions sur pourquoi l’islam produit cet islamo-fascisme sous différentes formes?… En France, nous avons bien plus de musulmans dans ce pays que dans les organisations terroristes, il faudrait que nous arrêtions d’accepter que ces pleurnichards de la stigmatisation derrière leurs burqas ou leurs barbes nous imposent leur standard radicalisé comme étant le standard de toute une identité dans ce pays. »

Il y a un gros travail de dératisation à faire en France, et plus largement en Europe sans doute, dans les milieux islamistes. Mais il faut dans le même temps être cohérent sur la scène internationale et arrêter, par exemple, toute coopération avec la Turquie et l’Arabie Saoudite tant que ces pays joueront sur les deux tableaux, l’un en achetant le pétrole qui permet à Daech de prospérer, l’autre qui fait semblant de se battre contre lui. Mais il faut refuser toute avancée de la dictature de l’Etat policier voulu en France par les faucons du gouvernement, poussés au cul par la droite sarkozyste. Et demander à France Culture de, s’il vous plait, arrêter de nous bassiner avec les inepties de Caroline Fourest chaque lundi matin, c’est déjà assez pénible comme ça…

Notes:

(1) http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/151115/monsieur-le-president-vous-etes-tombe-dans-le-piege

(2) http://rmc.bfmtv.com/emission/zineb-el-rhazoui-sur-rmc-il-faudrait-arreter-d-accepter-que-ces-pleurnichards-de-la-stigmatisation-nous-imposent-leur-standard-930343.html

A propos Vincent Verschoore

Animateur de Ze Rhubarbe Blog depuis 2008: sciences, société, politique... Indécrottable indépendant ayant travaillé dans la vidéo et l'informatique industrielle. Actuellement dans la photo (www.vincentverschoore.com).

5 réponses

  1. hypathia46

    Oui j’allais vous mettre le même article sur le boomerang qui est aussi la plus juste possibilité, des décisions importantes vers la guerre « bushiste » au terrorisme inquiète. Et oui nos élites suivent aveuglement Les Usa dans le redécoupage des frontières du moyen orient prévu dans le plan des néoconservateurs américains, israeliens après le 9/11 ! La Russie a largement hypothéqué ce plan de guerre qui devait durer longtemps. La Russie et la Chine dans une moindre mesure ont changé la donne et les belliqueux anglo-saxons, sont ils en train de negocier pour la Syrie ??? Rien n’est moins sur…
    Après avoir détruit l’Irak, attaqué l’Afghanistan, selon le « body-count » de Nafeez Ahmed cela fait 5 000 000 de morts dans ces deux pays sans compter les blessés. Quand donc la France deviendra a nouveau un pays non engagé dans l’OTAN, et a nouveau indépendante ? Le Mali, Centrafrique, Lybie, Niger, partout en Afrique et au moyen-orient la France fait le sale boulot des américains à leur demande. ET aussi au profit des multinationales il faut le dire au Congo c’est pas moins de 8 millions de morts, dans l’indifférence générale. On n’est pas « je suis congolais » non hélas, seuls comptent les morts blancs, européens ou américains.
    Bien à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s