Baigné par le côté obscur de la Force, l’Empire se porte bien merci pour lui, et vous souhaite à toutes et tous un Joyeux Noël. Certes le terme d’Empire fait un peu dépassé, on dit maintenant Ordre Premier ou plus prosaïquement Etat d’Urgence. « Joyeux Noël » car comme le rappelle si bien Darth Vallsor dans l’épisode IX qui sortira au printemps 2017 (j’ai mes sources), « l’Etat d’Urgence est à l’avant-garde de la France, sans l’Etat d’Urgence la France ce n’est plus la France!« .

J’attends la mise en ligne de son Sith web pour le discours complet, mais il sera calqué sur la harangue du général Hux dans l’épisode VII:

« Aujourd’hui est la fin de la République. La fin d’un régime qui acquiesce au désordre. A cet instant, dans des cercles progressistes loin d’ici, un reste de la République aide secrètement les résistants terroristes colleurs d’affiches. Gloire à cet Etat d’Urgence que vous avez créé, grâce auquel nous allons mettre un terme aux Institutions et leur chère séparation des pouvoirs. Tous nos opposants encore en liberté vont courber l’échine devant l’Ordre Premier et se souviendront de ce jour comme étant le dernier jour de la République! »

La saga Star Wars a ceci de particulier d’être transgénérationnelle et de refléter l’évolution en volutes de l’Histoire, qui retrace sans cesse ses pas à des étages différents. La dissolution finale du Parlement de la République galactique annoncée dans l’épisode IV, paru en 1977, dénonce la prise de pouvoir du complexe militaro-industriel américain. Danger déjà dénoncé par le président Eisenhower lors de son discours d’adieu en 1961 : « Dans les assemblées du gouvernement, nous devons donc nous garder de toute influence injustifiée, qu’elle ait ou non été sollicitée, exercée par le complexe militaro-industriel. Le risque potentiel d’une désastreuse ascension d’un pouvoir illégitime existe et persistera. » (1)

SidiousVaderPromoDans la préologie, l’avènement du chancelier Palpatine est l’illustration parfaite de l’ennemi qui avance masqué: se drapant sans cesse dans les « valeurs de la République », il en détruit les fondements en manipulant une classe politique faible et corrompue pour enfin s’arroger les pleins pouvoirs au nom de la sécurité de la galaxie. Le parallèle entre ce scénario et l’Histoire du moment, où l’Occident – USA en tête – invente une menace (l’Irak de Saddam Hussein) afin d’imposer une forme d’impérialisme mondial, ou la situation en France aujourd’hui, illustre remarquablement, me semble t’il, cette évolution de l’Histoire en colimaçon. Le parallèle entre l’épisode VII (qui est pour essentiel un remake du IV à 38 ans d’écart et dont les personnage principaux sont de fait interchangeables quand ils ne sont pas identiques), et l’actualité française est tellement flagrante que l’on se demande si c’est réellement une coïncidence.

D’autant que la notion de hasard n’existe pas dans un monde régis par la Force, comme le laisse entendre Obi-Wan Kenobi dans la première partie de l’épisode IV: « In my experience, there is no such thing as luck« .

 

Kylo-Ren.jpg

La République réinstallée sur les ruines de l’Empire à la fin de l’épisode VI a, aujourd’hui, de nouveau sombré sous les coups d’un fascisme assumé dont l’éminence grise est un ersatz de Darth Vador – ne lisez pas le passage suivant si vous n’avez pas encore vu le film! – qui se trouve n’être autre que le fils du couple mythique de la trilogie originelle, le mariage de la reine qui se bat pour son peuple et du mercenaire qui n’arrive pas à assumer son cynisme. Kylo Ren aka Ben Solo, ado caractériel doté du pouvoir de la Force est le fils de Han Solo et de la princesse Leia, donc le neveu de Luke Skywalker et qui tel son grand-oncle Anakin se détourne du bien et succombe au côté obscur. Ca ne vous rappelle rien?

Au hasard, prenons le fils d’un résistant espagnol au franquisme et réfugié politique en France, baigné par les valeurs pour lesquelles son père a risqué sa peau. Un pur sang républicain au pedigree impeccable tel Kylo Ren qui, comme ce dernier, succombe au côté sombre sous l’aile d’un Darth Piniouf aka Président Hollandine dont la seule compétence est le jeu d’échecs politicien visant à imposer le pouvoir absolu de sa classe. Un couple infernal qui, sans opposition autre qu’une petite poignée de parlementaires récalcitrants qui finiront sans doute dans le maquis de Jakku, manipule un peuple au travers de la politique de la peur afin d’instaurer son propre Ordre Premier.

Le président Hollandine et son bras droit Darth Vallsor sont le pendant local du mythe Palpatine / Darth Vador ou de l’ersatz moderne Snok / Kylo Ren, avec à leurs ordres les généraux nazis Tarkin dans le IV ou Hux dans le VII. L’Empire ou l’Ordre Premier ne sont rien, en effet, sans leurs armées de stormtroopers, d’officiers psychopathes et de super-armes. Nous on a pour l’instant Cazeneuve, les CRS, les privations de liberté à titre administratif et un Conseil d’Etat bâillonné par la peur de déplaire à l’avatar obscur Darth Vallsor (on les comprend). C’est un bon début, tout y est sauf, évidemment, le principal: l’ordre Jedi et Luke Skywalker!

Darth Vallsor a t’il un fils planqué au kibboutz?

L’épisode VIII sortira en mai 2016, et l’on verra sans doute si Rey est oui ou non la fille de Luke, et si ce dernier a oui ou non basculé, tel son père, du côté obscur… On verra surtout si le sombre Etat d’Urgence de Hollandine et de Darth Vallsor, remake d’un épisode des années 40, aura avalé les dernière Lumières d’une étape de l’Histoire qui restera, on peut l’espérer, l’idéal d’un monde à réinventer dans un épisode ultérieur.

 

Notes: 

(1) https://en.wikipedia.org/wiki/Eisenhower%27s_farewell_address

Une réflexion sur “Joyeux Noël à l’Empire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s