Arrêtez la guerre au Yémen!

Cela n’a peut être pas grand chose à voir mais les attaques à la voiture et au couteau d’hier soir à Londres, ayant causé la mort de sept personnes et une cinquantaine de blessés, marquent les huit cents jours d’attaque continue par l’aviation saoudienne au Yémen, dont les armes proviennent pour l’essentiel des USA, de la France et de l’Angleterre. S’il s’avère que l’Etat Islamique revendique l’attaque de Londres, en plus des quelques centaines de victimes de précédents attentats en Europe, que dire des dix mille morts au Yémen sous les bombes saoudiennes, estimation que les Nations Unies elles-même considèrent comme « optimistes »? (1)

Depuis mars 2015 et la prise de contrôle de la capitale yéménite, Sanaa, par la faction chiite des Houthis et la fuite du président yéménite Abd-Rabbu Mansour Hadi vers l’Arabie Saoudite, se poursuit une campagne de bombardement par les Saoudiens avec l’approbation matérielle des USA et RU, et l’approbation tacite de tous les amis, fournisseurs et clients des wahhabites. 

A part massacrer la population, dont 80% est déplacée, et faire tourner les usines d’armement anglo-américaines, cette campagne initiée par le prince Mohammed bin Salman, fils du roi actuel, n’a rien accompli. La famine et le choléra déciment par ailleurs cette population yéménite survivant sur l’un des territoires les plus pauvres du monde, attaquée sans risque par ces lâches et sanguinaires wahhabites dont nos représentants, encore et toujours, lèchent les babouches au nom du dieu pognon, le seul vrai dieu d’ailleurs.

L’objet de ce billet n’est pas d’apporter mon soutien aux Houthis, qui ne sont pas des enfants de cœur et qui, comme les autres milices chiites qui sévissent actuellement en Irak et en Syrie – mais là contre l’Etat Islamique et donc… dans notre camps – sont tout aussi sauvages et meurtrières que leurs opposants salafistes et wahhabites, ces deux termes étant synonymes à quelques détails prés. L’objet est d’appeler à l’arrêt de cette guerre dont les seules victimes sont des pauvres gens qui n’ont rien demandé à personne. Il suffit que les occidentaux stoppent toute livraison d’armes et de munitions, et la guerre s’arrêterait d’elle-même. Au sein du royaume saoudien, comme j’en parlais déjà dans ce billet de septembre 2015 (2), existe un agacement voir une réelle crainte vis-à-vis de la gestion imbécile et fortement onéreuse (surtout) de la tête à claques Mohammed bin Salman: la guerre coûte cher, très cher, et les rentrées de la rente pétrolière ont fortement diminué avec la baisse des prix du pétrole.

Si rien ne change, cela pourrait mal se terminer pour les têtes couronnées car sans argent ils ne peuvent plus acheter la paix sociale, et le royaume de Saud pourrait très vite disparaître sous une rébellion islamique qui ne supporte pas l’idée même d’un royaume en Arabie. C’est d’ailleurs la seule raison pour laquelle l’Arabie saoudite est aussi en guerre contre l’Etat Islamique: ils partagent les mêmes « valeurs » à l’exception, fondamentale, de la notion de pouvoir: l’islam ne reconnait pas la notion de royaume, et certainement pas celui d’Arabie, la seule entité supérieure reconnue par le Coran étant le Califat.

Une campagne pour l’arrêt de cette guerre a été lancée début juin, avec le hashtag #StoptheWaronYemen. La Libanaise Marwa Osman (3) a publié cette courte vidéo présentant la campagne:

 

Le journal l’Express a publié une série d’articles sur cette guerre que l’on retrouve ici (4), et qui illustrent la chronologies et les incohérences diplomatiques et morales de nos représentants: une bavure des Russes en Syrie et c’est le branle-bas des éditorialistes, mais cent fois la même choses par nos « alliés » au Yémen et rien ne bouge. Mieux encore, comme pour enfoncer le clou des cercueils yéménites, on place un wahhabite à la tête du panel du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (5).

 

Notes.

(1) https://www.theguardian.com/world/2017/jan/16/yemen-war-death-toll-has-reached-10000-un-says

(2) https://rhubarbe.net/2015/09/30/un-fin-espoir-de-changement-en-arabie-saoudite/

(3) http://www.mintpressnews.com/interview-with-lebanese-analyst-marwa-osman-on-whats-behind-the-political-smokescreen-of-war/202293/

(4) http://www.lexpress.fr/actualite/monde/vers-un-nouveau-yemen_1001398.html

(5) https://rhubarbe.net/2015/09/21/larabie-sabre-lonu-a-en-perdre-la-tete/

#Stopthewaronyemen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s