L’Etat Profond et autres cancers

L’Etat Profond et autres cancers

L’Etat Profond et sa succursale de services secrets, de manipulation et de corruption sont un thème récurrent sur ce blog. Thème dont les relents un peu occultes voire paranoïaques tendent à faire labelliser ses analystes – et a fortiori ses détracteurs – de conspirationnistes, terme fourre-tout quotidiennement utilisé par les médias « sérieux » qui évitent ainsi de devoir discuter de sujets susceptibles de trop remettre en cause leur conception bien cadrée du monde.

Mais il existe des exceptions, et ce mercredi matin sur France Culture le programme CulturesMonde  (1) proposait une émission intitulée « Le « deep state » américain, fantasme d’une administration parallèle« , avec pour invités le professeur de civilisation américaine Pierre Guerlain, le professeur auteur du livre « Le renseignement américain : entre secret et transparence, 1974-2013 » Gildas Le Voguer, et le journaliste politologue spécialiste de la Turquie Ali Kazancigil. Lire la suite « L’Etat Profond et autres cancers »

15 ans après: de la physique des gratte-ciels à celle du désastre politique.

15 ans après: de la physique des gratte-ciels à celle du désastre politique.

Un gratte-ciel en structure d’acier peut-il, même en principe, s’écrouler suite à un impact aérien et/ ou à un incendie? Cette polémique datant des événements du 11 septembre 2001, et assez bien suivie sur ce blog (1), vient de faire son entrée au journal scientifique Europhysicsnews avec un article intitulé 15 years later: on the physics of high-rise building collapses (2).

Publié ce 24 août par quatre spécialistes, dont un membre de l’association Architects & Engineers for 9/11 Truth qui milite depuis des années pour la réouverture de l’enquête publique sur cet attentat, cet article résume en quelques pages les critères de construction des tours en acier pensées pour éviter toute forme d’écroulement catastrophique par cause accidentelle – chose qui n’est jamais arrivée avant ou après le 11 septembre, mais est arrivée trois fois ce jour-là y compris sur une tour, la WTC 7, qui n’a même pas subit d’impact aérien. Il examine également le modèle physique du NIST (organisme des poids et mesures américain en charge de l’enquête technique sur l’écroulement des tours) et montre qu’il ne fonctionne qu’au prix d’hypothèses fallacieuses et ne correspond pas, malgré cela, à ce qui s’est effectivement passé sur le terrain. Lire la suite « 15 ans après: de la physique des gratte-ciels à celle du désastre politique. »

On te manipule!

On te manipule!

annonceM’étant décidé à aller jeter un oeil sur le nouveau site anti-conspirationniste du gouvernement (1), je tombe nez-à-nez avec l’image de Manuel Valls invitant les visiteurs à s’inscrire pour recevoir chaque semaine la prop… pardon « l’essentiel des informations » du gouvernement. Ma première pensée: « Zut, un site parodique, c’est quoi la bonne adresse? ». Et bien non, c’est bien la bonne adresse, et nous ne sommes pas le 1er avril. Entrons, donc. Lire la suite « On te manipule! »

Quand on n’a que l’amour de soi-même

Quand on n’a que l’amour de soi-même

Pour un amoureux de Brel, belge de surcroît tel votre serviteur, la récupération du chant emblématique du Grand Jacques « Quand on n’a que l’amour » par la junte fascisante ayant opéré un quasi- coup d’Etat sur la France post 13 novembre, a du mal à passer. Le choix de la chanson « Les Singes » eut été nettement plus approprié. Je vous propose donc, en entrée, ce petit bijou dont la pertinence, un demi-siècle plus tard, reste intacte:

Lire la suite « Quand on n’a que l’amour de soi-même »

En ce 14ème anniversaire des événements du 11 septembre 2001…

En ce 14ème anniversaire des événements du 11 septembre 2001…

9-11 planeincomingLes échos de ce jour fatidique du 11 septembre 2001, au cours duquel deux avions de ligne ont percuté les deux principales tours du WTC et un troisième le Pentagone, nous parviennent encore plein pot. Le terrorisme dit islamiste et la crise des réfugiés syriens sont directement liés à l’avènement de l’Etat Islamique, lui-même le fruit de factions islamistes nourries du chaos créé en Afghanistan puis en en Irak par l’invasion américaine de 2003. Invasion voulue par l’administration de G.W. Bush sur base de raisons inventées de toutes pièces par la CIA, au profit de Big Oil et plus largement du fameux « complexe militaro-industriel« . Lire la suite « En ce 14ème anniversaire des événements du 11 septembre 2001… »

Services secrets: « l’Etat, c’est nous! »

Services secrets: « l’Etat, c’est nous! »

Ce matin Manuel Valls était l’invité de France Culture (replay de l’émission ici) et, noyé dans le flot habituel de généralités, de langue de bois et de n’importnawak (genre:  » Nous avons du utiliser le 49-3 pour faire passer la loi Macron, mais il y a une majorité au Parlement... »), une petite intervention de la moralo-hystérique Caroline Fourest qui demande à M. Valls de « la rassurer »
sur le fait que la loi Renseignement ne pose aucun danger au respect de la vie privée et des libertés des Français. Ce que ce dernier ne manque pas de faire, en une phrase (22:00, 2ème partie de l’interview). Aucune question, aucun débat, faut croire que l’équipe de France Cuture a reçu quelques « recommandations » de ne pas creuser le sujet. Ou que Caroline Fourest fut sensible à l’éloge de Valls envers son dernier livre, l' »Eloge du blasphème« … Une p’tite pipe, Manu?

Parce que nous sommes tout sauf rassurés, et l‘histoire de la journaliste de Rue 89 Camille Polloni cherchant à savoir si elle est fichée par l’Etat est révélatrice d’une sombre réalité. Lire la suite « Services secrets: « l’Etat, c’est nous! » »

Ah, la douce lueur des bombes dans le désert irakien…

Ça faisait longtemps, ce bruit de bottes occidentales sur le sable irakien au nom de la liberté d’un peuple opprimé par le grand méchant dictateur islamiste. Après les cuisants échecs de ces treize dernières années, et la multiplication des foyers islamistes en réaction à l’insondable hypocrisie d’une politique à deux vitesses qui ne dit rien des atrocités des »amis », de Guantánamo au régime islamiste wahhabite saoudien en passant par les petites répressions sanglantes genre Bahrain que l’on brosse discrètement sous le tapis, mais politique qui bondit en se frappant le torse et en hurlant son indignation dès que l’ennemi, en l’occurrence l’idiot utile généralement barbu mené par le fric, l’ignorance et, pour les plus cons, la promesse des 99 vierges, grignote un peu trop de terrain où se permet de trancher des gorges d’otages occidentaux – paix à leurs âmes. Pratique qui, par ailleurs, est assez courante dans les milieux du banditisme latino mais ces victimes-là n’intéressent pas grand monde. Et qui n’est guère pire que la torture infligée au condamnés à mort dans les prisons US ou le fait de couper les mains aux voleurs comme cela se pratique chez nos « amis » wahhabites. Lire la suite « Ah, la douce lueur des bombes dans le désert irakien… »

11 septembre 2001 et l’ex-sénateur Bob Graham: une culture de l’ignorance?

Daniel Robert « Bob » Graham (né le 9 novembre 1936) est un politicien et écrivain américain. Il fut le 38ème gouverneur de la Floride de 1979 à 1987, et sénateur de 1987 à 2005. Bob Graham tenta sa chance pour la nomination présidentielle du parti démocrate à l’élection présidentielle de 2004, mais fut battu et se retira de la politique en octobre 2003.

Il est depuis lors à la tête du Bob Graham Center for Public Service à l’Université de Floride, et Chairman de la Commission on the Prevention of WMD proliferation and terrorism. Peu susceptible d’angélisme et de conspirationnisme à la petite semaine, Bob Graham fut récemment interviewé par Paul Jay, du site The Real News, dans le cadre de son livre « Intelligence Matters. The CIA, the FBI, Saudi Arabia, and the failure of America’s war on terror » publié en 2008.
Lire la suite « 11 septembre 2001 et l’ex-sénateur Bob Graham: une culture de l’ignorance? »

11 septembre 2001 (suite et fin): le documentaire « le Nouveau Pearl Harbor »

Pour conclure cette petite série de trois articles en ce 12ème anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 (voir https://rhubarbe.net/blog/2013/09/11/11-septembre-2001-quel-avenir-pour-le-mouvement-contestataire/ et https://rhubarbe.net/blog/2013/09/15/11-septembre-2001-cont-la-campagne-rethink-911/ ), voici la première partie du dernier documentaire distribué par ReOpen 911, avec traduction française.

Ce film s’attache d’abord à montrer les parallèles entre l’attaque de Pearl Harbor par les Japonais le 7 décembre 1941, et le 11 septembre 2001. Dans les deux cas, les principaux dirigeants américains savaient qu’une attaque était en préparation mais ont tout fait pour que les systèmes de défenses n’en soient pas informés, et réduits à leur efficacité minimale. Dans les deux cas, ces dirigeants avaient besoin d’un choc traumatique  pour faire marcher la population dans le sens de la guerre, contre les Allemands en 1941 et contre l’Irak en 2001. Dans les deux cas, les autorités ont par la suite montés des études et enquêtes bidon concluant, en gros, que tout cela fut la faute à « pas de chance ».

Il fait ensuite le tour des anomalies et zones d’ombres qui traversent toute la chaîne des événements menant au 11 septembre, les attentats eux-même et leurs conséquences, la disparition des preuves, etc…

Il est évitent que, même si les médias et instances officielles ne font quasiment plus jamais mention du 11 septembre en dehors des traditionnelles génuflexions à « l’Histoire selon la Raison d’Etat », il reste des gens qui pour diverses raisons continuent à aiguillonner la population et à demander la réouverture (d’où le nom de ReOpen 911) de l’enquête et la prise en compte de tout ce que l’on a appris en douze ans sur ce qui s’est vraiment passé à ce moment-là. Cette date marque le point de départ d’un mouvement de fond toujours en cours contre d’une part des populations cibles (le monde arabe et ses ressources naturelles) et d’autre part contre les libertés fondamentales des populations occidentales au nom de la « guerre contre le terrorisme », épouvantail sans chair flottant tel un drapeau pirate aux frontons des armées privées, fournisseurs d’armes, gouvernements corrompus, services secrets mafieux, sociétés pétrolières et minières, et autres grands argentiers qui tirent profit d’un monde vandalisé mais qui sont, eux, les vrais terroristes.

11 septembre 2001 (cont.): la campagne Rethink 911

ReThink911-Times-Square2Ce premier septembre 2013, une campagne d’information auprès du grand public intitulée « Rethink 911 » fut lancée par l’association « Architects & Engineers for 911 Truth« . Cette campagne pose une seule question:

« Savez-vous qu’une 3ème tour tomba le 11 septembre 2001? » Lire la suite « 11 septembre 2001 (cont.): la campagne Rethink 911 »