Faire de la politique autrement, qu’ils disent…

Faire de la politique autrement, qu’ils disent…

Un week-end de curée médiatique avec la clôture de la FLIC21 le samedi et le second tour des régionales le dimanche. Les pinces à linge ornèrent à nouveau le nez de pas mal de socialistes obligés d’aller nourrir l’ennemi héréditaire pour barrer la route au FN. Validant de ce fait la réalité d’un échiquier politique bi-partisan, UMPS (ou LRPS aujourd’hui) d’un côté et FN de l’autre. Et même ainsi cela se joue à moins de 10% dans le meilleur des cas, on est loin des 80% de Chirac contre Le Pen en 2002!  Lire la suite « Faire de la politique autrement, qu’ils disent… »

COP21 ou 2 degrés d’irréalisme.

COP21 ou 2 degrés d’irréalisme.

C’est parti pour dix jours de COP21, rebaptisée « FLIC21 » dans cet article du 8 novembre (1), sans que je me doute alors à quel point ce titre était prémonitoire. Au-delà du couvercle sécuritaire que l’Etat impose sur la liberté d’expression de la société civile désirant se faire entendre aux portes des salles de congrès du Bourget (merci Daech), se pose la question du réalisme des objectifs et de la posture des participants. Lire la suite « COP21 ou 2 degrés d’irréalisme. »

FLIC21, perte de temps et crise d’angoisse climatique

FLIC21, perte de temps et crise d’angoisse climatique

cop-paris-perspective-croppedLa COP21, ou 21ème Conférence des Parties (Conference Of the Parties), se tiendra au Bourget du 30 novembre au 11 décembre. 187 millions d’euros de budget pour recevoir 40 000 personnes et « donner à ces deux semaines de rencontre une haute qualité environnementale », dixit Laurent Fabius. On n’en doute pas, tout comme on ne doute pas que les cellules de garde à vue des commissariats parisiens arborerons pour l’occasion des couvertures propres et que les uniformes seront bien repassés. Car « COP » veut aussi dire « flic » et c’est l’angle de la contrainte, à tous niveaux, qui risque d’être le plus pertinent à analyser. Une fois n’est pas coutume, j’utiliserai donc ici la version francophone que ne renierait pas notre bon vieux ex-ministre Allgood! Lire la suite « FLIC21, perte de temps et crise d’angoisse climatique »

El Niño, corruption et huile de palme, la recette infernale qui enfume l’Indonésie

El Niño, corruption et huile de palme, la recette infernale qui enfume l’Indonésie

L’huile de palme, produit à haut vandalisme ajouté, reste un bien d’exportation majeur de l’Indonésie. Ce pays et la Malaisie détiennent à eux deux 80% de cette production (52 millions de tonnes en 2012, l’huile la plus consommée, devant le soja), très prisée pour son faible coût et sa tenue en température. Elle est produite à partir des fruits du palmier à huile, un arbre étant capable de produire 40 kg d’huile par an sur trente ans. C’est une culture très rentable en termes d’occupation du sol, et qui mène à la transformation des forêts en palmeraies. Je ne m’étendrai pas ici sur le massacre « collatéral » des animaux qui résident dans ces forêts, cette image d’un orang-outan victime de ces pratiques sauvages ayant déjà fait le tour du monde. Lire la suite « El Niño, corruption et huile de palme, la recette infernale qui enfume l’Indonésie »

Hécatombe sur les côtes du Far-West

Hécatombe sur les côtes du Far-West

El-nino

Les questions climatiques vont fuser à l’approche de la COP21 qui se tiendra à Paris en fin d’année, mais au-delà du débat politique et scientifique sur le changement climatique il existe au moins un phénomène ayant aujourd’hui un impact bien réel sur la côté Ouest du continent américain: El-Niño. Mais est-ce le seul? Lire la suite « Hécatombe sur les côtes du Far-West »

Vers un nouvel âge de glace?

Ça caille!

Selon Le Monde, la vague de froid qui, depuis mi-mars, touche l’Europe et l’Amérique du Nord est « tout à fait exceptionnelle, par sa durée et son étendue », assure Patrick Galois, prévisionniste à Météo-France. Elle s’inscrit dans la foulée d’un hiver 2012-2013 plutôt froid, s’inscrivant lui-même dans une suite de plusieurs hivers assez rigoureux.

On en vient à rêver du réchauffement climatique… Ah mais suis-je bête, c’est à cause du réchauffement justement! Certains suggèrent que la réduction de la banquise arctique, particulièrement marquée depuis 2007, facilite la formation de hautes pressions atmosphériques dans l’Arctique. Or cette configuration favoriserait la phase négative d’une oscillation de l’atmosphère appelée Oscillation nord-atlantique (NAO) – on parle d’une NAO négative – fréquemment associée à des descentes d’air polaire sur l’Europe et l’Amérique du Nord. Mais il n’y a pas de consensus en la matière, ainsi pour Christophe Cassou (chercheur (CNRS) au Centre européen de recherche et de formation avancées en calcul scientifique (Cerfacs)), « un effet de la banquise arctique sur les hivers européens a plus de chances d’être sensible au début de l’hiver qu’au mois de mars« . Lire la suite « Vers un nouvel âge de glace? »

Fausse science, vraie religion.

Dans la rubrique « Opinion » du dernier n° de NewScientist on découvre un article intitulé « Science left out », un jeu de mots pour une thèse sur la dérive anti-scientifique de la gauche politique. Les auteurs sont des gens a priori sérieux (Alex Berezow de RealClearScience.com et Hank Campbell de Science 2.0) et l’article commence ne décrivant une expérience « écologique » désastreuse tentée par l’administration Obama dans sa cantine à son arrivée en 2007: utiliser des couverts biodégradables, malheureusement non fonctionnels (trop fragiles) et très coûteux.  Lors de la reprise du Congrès par les Républicains en 2011, les Démocrates suggéraient d’arrêter l’expérience et d’en revenir à des ustensiles normaux, ce qui fut fait mais la Speaker démocrate du moment, Nancy Pelosi, en profita quand même pour dénoncer le retour en arrière écologique des Républicains… Lire la suite « Fausse science, vraie religion. »

Fritz Vahrenholt et le climat: une seconde opinion

Qui connait Fritz Vahrenholt en France? Pas grand monde sans doute. Outre-Rhin par contre c’est une quasi-célébrité: scientifique, militant écologiste de la première heure, membre important du SPD ayant occupé plusieurs fonctions liées à l’environnent, et cela en parallèle avec une carrière professionnelle qui l’a mené à la tête de RWE Innogy, entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables. En plus de cela, membre du GIEC dont il fut relecteur du rapport AR 3 en 2007, et du rapport de 2010 sur les énergies renouvelables.

Donc un monsieur a priori très écologiquement correct, mais voilà c’est aussi un scientifique intègre et ses relectures des rapports du GIEC l’on amené à se pencher sur un certain nombres d’erreurs factuelles et de conclusions biaisées qu’il juge inacceptables et qui l’on amené à écrire un livre, Die Kalte Sonne (le soleil froid, actuellement disponible uniquement en Allemand). Ce livre remet en cause la thèse fondamentale du GIEC, à savoir que le réchauffement climatique (on dit « dérèglement » aujourd’hui, par mesure de prudence sans doute) est lié à l’augmentation du CO2, lui-même causé par les activités humaines. Thèse dite du réchauffement anthropique. Lire la suite « Fritz Vahrenholt et le climat: une seconde opinion »

18 ème conférence climatique au Quatar, la clim à fond!

A peu près tout le monde s’en fiche, mais la 18ème conférence sur le climat vient de s’ouvrir au Quatar, dans le bruissement des méga-centrales de climatisation du premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié. Tout un symbole, certainement. D’autant que  le Quatar est le plus gros consommateur d’énergie par habitant (1). Lire la suite « 18 ème conférence climatique au Quatar, la clim à fond! »

Climat: rayonnement cosmique et couverture nuageuse au CERN

En 1997 le physicien danois Henrik Svensmark publiait, en collaboration avec Eigil Friis-Christensen, une théorie liant les rayons cosmiques et le changement climatique, sous le terme de cosmoclimatologie. Leur proposition principale est que le rayonnement cosmique influence directement le taux de couverture nuageuse de la planète, et donc le climat. Et que c’est cet effet qui est le principal facteur de « dérèglement » climatique, bien plus pertinent à l’heure actuelle que les émissions de gaz à effet de serre. Lire la suite « Climat: rayonnement cosmique et couverture nuageuse au CERN »