L’Etat Profond et autres cancers

L’Etat Profond et autres cancers

L’Etat Profond et sa succursale de services secrets, de manipulation et de corruption sont un thème récurrent sur ce blog. Thème dont les relents un peu occultes voire paranoïaques tendent à faire labelliser ses analystes – et a fortiori ses détracteurs – de conspirationnistes, terme fourre-tout quotidiennement utilisé par les médias « sérieux » qui évitent ainsi de devoir discuter de sujets susceptibles de trop remettre en cause leur conception bien cadrée du monde.

Mais il existe des exceptions, et ce mercredi matin sur France Culture le programme CulturesMonde  (1) proposait une émission intitulée « Le « deep state » américain, fantasme d’une administration parallèle« , avec pour invités le professeur de civilisation américaine Pierre Guerlain, le professeur auteur du livre « Le renseignement américain : entre secret et transparence, 1974-2013 » Gildas Le Voguer, et le journaliste politologue spécialiste de la Turquie Ali Kazancigil. Lire la suite « L’Etat Profond et autres cancers »

Vault7: Wikileaks dévoile la machine de cyberguerre occulte de la CIA!

Vault7: Wikileaks dévoile la machine de cyberguerre occulte de la CIA!

Ce mardi, l’organisation Wikileaks met en ligne un fichier contenant un ensemble d’informations sur l’arsenal de guerre du cyberespace de la CIA. Les données rendues disponibles (1) couvrent la période de 2013 à 2016, soit près de 8 000 pages décrivant un ensemble de programmes d’armes visant à peu près tous les supports: ordinateurs, smartphones, télévisions mais aussi, par exemple, les systèmes de contrôle embarqués dans les véhicules (permettant de créer des « accidents de la route » à distance…).

Cette publication survient à peine un mois après la révélation, toujours par Wikileaks, de l’espionnage organisé par la CIA pendant l’élection française de 2012. Selon Wikileaks, cette opération visait les principaux partis en lice (PS, UMP et FN) et leurs principales personnalités, par infiltration humaine et électronique, et fut active de novembre 2011 à  septembre 2012 (2). On se doute qu’une opération similaire est en place actuellement.  Lire la suite « Vault7: Wikileaks dévoile la machine de cyberguerre occulte de la CIA! »

Guerre ouverte entre Donald Trump et l’Etat Profond US

Guerre ouverte entre Donald Trump et l’Etat Profond US

Le monde ayant suivi, de près ou de loin, les tirs de barrage entre le futur président US Donald Trump et l’establishment, peut se poser quelques questions sur la santé mentale des maîtres de la première puissance militaire mondiale. La situation est brillamment résumée par cet article de Glenn Greenwald dans The Intercept ce 11 janvier (1), intitulé « L’Etat Profond (2) part en guerre contre le Président-Elu », dont je vous traduit ci-dessous la partie qui pose le contexte de l’affaire. Je précise à toutes fins utiles que Greenwald n’est pas un supporter de Trump et qu’il est celui qui a fait publier les découvertes d’Edward Snowden sur la NSA.  Lire la suite « Guerre ouverte entre Donald Trump et l’Etat Profond US »

Quand on n’a que l’amour de soi-même

Quand on n’a que l’amour de soi-même

Pour un amoureux de Brel, belge de surcroît tel votre serviteur, la récupération du chant emblématique du Grand Jacques « Quand on n’a que l’amour » par la junte fascisante ayant opéré un quasi- coup d’Etat sur la France post 13 novembre, a du mal à passer. Le choix de la chanson « Les Singes » eut été nettement plus approprié. Je vous propose donc, en entrée, ce petit bijou dont la pertinence, un demi-siècle plus tard, reste intacte:

Lire la suite « Quand on n’a que l’amour de soi-même »

Etat d’urgence: il y a bien un dieu pour les imbéciles

Etat d’urgence: il y a bien un dieu pour les imbéciles

Assemblée Nationale, mercredi et jeudi cette semaine. À la buvette, on a vu un collaborateur parlementaire du groupe PS touiller son café d’un air désespéré. « Nos élus sont devenus fous. » (1)

Quand l’examen du texte a commencé, mercredi soir en commission, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve a donné le ton, régalien et martial. « Nous prenons toutes les dispositions pour traquer les terroristes où qu’ils se terrent. » Puis il s’est fait rassurant : « L’état d’urgence n’est pas le contraire de l’État de droit : il est son bouclier. » Lire la suite « Etat d’urgence: il y a bien un dieu pour les imbéciles »

Services secrets: « l’Etat, c’est nous! »

Services secrets: « l’Etat, c’est nous! »

Ce matin Manuel Valls était l’invité de France Culture (replay de l’émission ici) et, noyé dans le flot habituel de généralités, de langue de bois et de n’importnawak (genre:  » Nous avons du utiliser le 49-3 pour faire passer la loi Macron, mais il y a une majorité au Parlement... »), une petite intervention de la moralo-hystérique Caroline Fourest qui demande à M. Valls de « la rassurer »
sur le fait que la loi Renseignement ne pose aucun danger au respect de la vie privée et des libertés des Français. Ce que ce dernier ne manque pas de faire, en une phrase (22:00, 2ème partie de l’interview). Aucune question, aucun débat, faut croire que l’équipe de France Cuture a reçu quelques « recommandations » de ne pas creuser le sujet. Ou que Caroline Fourest fut sensible à l’éloge de Valls envers son dernier livre, l' »Eloge du blasphème« … Une p’tite pipe, Manu?

Parce que nous sommes tout sauf rassurés, et l‘histoire de la journaliste de Rue 89 Camille Polloni cherchant à savoir si elle est fichée par l’Etat est révélatrice d’une sombre réalité. Lire la suite « Services secrets: « l’Etat, c’est nous! » »

Services secrets, marche-pied vers la dictature

Services secrets, marche-pied vers la dictature

L’opposition publique face au projet de loi sur le renseignement est bien réelle et engage de nombreux représentants du monde des médias, des logiciels libres, des hébergeurs et fournisseurs de services internet ainsi que des association de défense de nos libertés, numériques ou non. C’est tant mieux, même si l’autocrate Valls et son porte-flingue Cazeneuve s’en fichent pas mal et n’anticipent sans doute pas de grande résistance de la part de la majorité des pleutres députés le 5 mai prochain à l’Assemblée.

L’un des arguments du pouvoir est que cette loi faciliterait le travail des services secrets – et en particulier de la DGSI – en rendant légales certaines activités de renseignement qui jusqu’à présent ne le sont pas, mais que l’on réalise néanmoins par « nécessité ». L’argument est particulièrement risible et montre bien à quel point l’on nous prend pour des imbéciles car en effet, si les services secrets travaillaient dans la légalité ils n’auraient plus besoin d’être secrets. Le fait de légaliser certaines pratiques courantes n’empêche en rien la continuation d’autres pratiques qui, elles, resteront cachées. Lire la suite « Services secrets, marche-pied vers la dictature »

Le doute est révolutionnaire

Le texte ci-dessous est ma traduction, suivi d’une critique, d’un article écrit par Alessandro Di Battistat(1), paru hier sur le blog de Beppe Grillo.

______________________________________________

Le doute est révolutionnaire

Campesina, Amérique Latine et Fatalisme

Une certitude que j’héberge à l’endroit de l’Amérique Latine se renforce de plus en plus: L’ennemi principal à défaire dans la bataille pour la justice sociale n’est pas le système bancaire, les multinationales, les gouvernements corrompus ou le crime organisé. L’ennemi principal est le fatalisme.  « Ce ne sont que de belles idées impossibles à mettre en oeuvre« , « l’Italie (ou la France, ndt) n’est pas l’Equateur« , un système ne peut étre changé aussi rapidement, peut être que nos enfants y arriverons« . Mais qui dit cela?

Sergio Du Cori Modigliani, dans cet autre article du blog BeppeGrillo, parle de Rafael Correa et du gouvernement équatorien décidant d’abroger une dette immorale. Correa, certes imparfait, n’est pas arrivé en Equateur tel un astéroïde ou un miracle divin. Correa en Equateur, Morales en Bolivie et Ortega au Nicaragua ont été élus grâce au travail de fond de centaines de mouvements sociaux ayant décidé de dire « Ca suffit! » à l’injustice. Même dans ces pays-là le choeur des résignés avait commencé par « la solidarité économique est une utopie« , « The USA ne lâcheront rien« , « la souveraineté alimentaire est une illusion« .

L’expérience en cours actuellement en Amérique Latine démontre que l’inverse est vrai,  qu’un peuple organisé, uni et bien informé a énormément de pouvoir même contre ses pires ennemis. CLOC-Via Campesina est une des plus grandes organisations paysannes du continent, coordonnant 84 organisations dans 16 pays. Elle est capable de promouvoir des alternatives et de créer de nouveaux paradigmes sociaux. Aujourd’hui son QG est à Quito en Equateur. Ce n’st pas un hasard, comme le fait que Assange se soit réfugié sous le drapeau équatorien. Depuis 10 ans, Via Campesina développe des idées et fait pression sur les gouvernements nationaux en vue de faire intégrer leurs idées dans les programmes politiques. L’Equateur a accepté le projet de souveraineté alimentaire et la Bolivie a modifé sa constitution afin d’améliorer l’équité sociale. En Argentine, Cristina Kirchner a nationalisé les Treasury Petroleum Fileds (champs de pétrole)  et le Nicaragua a placé l’éducation et la santé dans le secteur publique. Lire la suite « Le doute est révolutionnaire »

OVNIs et la pathologie de la Raison d’Etat

Après un article sur Roswell et un autre sur les témoignages d’anciens militaires (dont de nombreux hauts gradés) américains organisés par le National Press Club, il me semble intéressant de revisiter la question des OVNIs en essayant de comprendre pourquoi les Etats, et les Etats-Unis en particulier, sont si frileux en la matière. Je pointe les USA car c’est le pays qui semble être le plus « visité », qui dispose de la technologie militaire et scientifique la plus avancée, et dont les services concernés (militaires et NASA) sont les plus autistes, attachés à une dénégation systématique du phénomène qui relève soit de la pathologie clinique, soit de raisons qui nous sont actuellement inconnues.

Pour situer le sujet, voici un excellent documentaire réalisé par James Fox intitulé « Out of the Blue », faisant vraiment le tour de la question à l’aide de nombreux témoignages très crédibles.

Lire la suite « OVNIs et la pathologie de la Raison d’Etat »

Sarkozy et la mafia des élites prédatrices

James Corbett est un journaliste canadien indépendant vivant au Japon, très suivi dans les milieux alternatifs anglo-saxons. Il propose cette semaine, actualité oblige, une petite émission sur Sarkozy mettant en avant les liens familiaux de ce dernier avec l’establishment américain, via notamment son demi-frère Olivier Sarkozy, co-directeur des services financiers internationaux du Carlyle Group depuis 2008. Ce groupe est une entité sulfureuse, façade de l’Etat Profond américain, joueur de premier plan dans la grande mafia mondiale de la finance, des armes et du pétrole. On aura pas oublié que « Le 11 septembre 2001, jour de l’attaque terroriste contre le World Trade Center à New York et lePentagone à Washington, Carlyle réunit dans cette même ville son conseil annuel comprenant plusieurs centaines d’investisseurs liés au groupe. Parmi les invités figurent notamment George H. W. Bush, 41e président des États-Unis et père du président George W. Bush ainsi que Shafig Ben Laden, le demi-frère d’Oussama Ben Laden dirigeant d’Al-Qaida, la structure accusée de l’agression7. Shafig Ben Laden fait partie des 13 membres de la famille Ben Laden qui ont quitté les États-Unis à bord d’un Boeing 727 immatriculé aux États-Unis N521DB le 19 septembre 20018. La proximité des noms Bush et Ben Laden en ce jour précis interpelle les médias9 et révèle Carlyle au grand public.« . Lire la suite « Sarkozy et la mafia des élites prédatrices »