Cet été, burkinez à la plage!

Cet été, burkinez à la plage!

L’observation des débats et actions en justice cet été autour du fameux burkini photographie de manière intéressante l’état du débat public dans ce pays. En premier lieu elle montre que la possibilité de débat existe toujours bel et bien malgré la provocation et la manipulation des uns et des autres. C’est déjà pas mal.

Ensuite, que la question fondamentale sur la nature et la signification de l’accoutrement en question ayant trouvé une réponse en droit – il ne signifie rien qui tombe sous le coup de la loi, dixit le Conseil d’Etat, allant en cela à l’encontre du tribunal administratif de Nice qui avait, lui, validé les arrêtés anti-burkini en arguant de la revendication identitaire islamiste du vêtement et de l’inacceptabilité d’un tel abaissement du statut de la femme (obligée de se couvrir même à la plage) dans une société démocratique – il reste à lui trouver une réponse politique et sociale. Lire la suite « Cet été, burkinez à la plage! »

Interdiction des crèches ou comment se tromper d’ennemi

Interdiction des crèches ou comment se tromper d’ennemi

L’affaire des crèches, qui secoue actuellement les mairies de France, regroupe en un symbole plusieurs questions auquel ce pays doit faire face: le mal-logement, l’immigration en provenance d’Afrique et du Moyen-Orient, le droit de enfants et la sexualité en milieu rural. Ah oui j’oubliais: la religion et sa place dans un pays laïc.  Lire la suite « Interdiction des crèches ou comment se tromper d’ennemi »

My french chronicles (12): On Islam and French Society

My french chronicles (12): On Islam and French Society

afinkielkrautAlain Finkielkraut is a well-known essayist turned radio host on the « Répliques » programme from national radio channel France Culture. Finkielkraut is seen as a somewhat conservativish, right-wingingish actor in the french intellectual landscape and certainly holds some debatable views, which make his work all the more interesting. Lire la suite « My french chronicles (12): On Islam and French Society »

Terrorisme islamiste, le mal nommé.

Terrorisme islamiste, le mal nommé.

La lecture d’avis crédibles sur la nature du terrorisme islamiste, aujourd’hui symbolisé par Daech, remet en question la dominante religieuse de ces entreprises meurtrières. Ces lectures sont notamment des témoignages de personnes qui y sont allées et en sont revenues désillusionnées, l’analyse du juge Trévidic qui vient de quitter le pôle antiterrorisme après 15 années, et des articles de journalistes spécialisés tel Jason Burke pour le Guardian. Lire la suite « Terrorisme islamiste, le mal nommé. »

Laïcité culinaire ou lard du politique?

Laïcité culinaire ou lard du politique?

chalonContexte: le maire de Châlon-sur-Saône, Gilles Platret (LR), a supprimé les repas de substitution dans les écoles, c’est-à-dire l’option « sans porc » destinée au petit(e)s musulman(e)s lorsque le menu inclut un plat à base de porc. Cette mesure existait dans cette ville depuis 1984, et existe dans de très nombreux établissements en France. Le vote du Conseil Municipal est prévu pour le 29 septembre, mais les parents d’élèves ont été informés de la modification voulue par le maire en mars, et ont également reçu la liste des menus du premier trimestre pour les écoles chalonnaises, où la première tranche de jambon apparaît le 15 octobre. Lire la suite « Laïcité culinaire ou lard du politique? »

My french chronicles (3): Books, Big Brother, warplanes and spoof

My french chronicles (3): Books, Big Brother, warplanes and spoof

French politics have become such a farce that it’s getting difficult to know where to start.

Thankfully, popular author Emmanuel Todd, has just come up with a new essay entitled « Who is Charlie? Sociology of a religious crisis », in which he denounces the January 11 grand march (following the January 7 Charlie Hebdo and Hypercasher attacks in Paris) as an incredible event of « false consciousness », where millions of « sleep-walkers » ran behind a president flanked by the world oligarchy for the right to trample on Mohamed, the central figure of a feeble and discriminated group. He further argues that the apparent sense of unanimity was a facade, that in reality the young periurban generation – Muslim or not – was “not Charlie”, neither were the provincial working classes. Lire la suite « My french chronicles (3): Books, Big Brother, warplanes and spoof »

Liberté d’expression, entre hypocrisie et opportunisme

cybercensure-rsf-carteLes récents événements auront au moins été un excellent révélateur de l’intenabilité de la notion de liberté d’expression telle qu’actuellement définie. Dans son principe, la liberté d’expression permet toute expression d’opinion hors l’insulte et la diffamation – qu’il faut comprendre comme insulte et diffamation à l’encontre de personnes ou de groupes humains, l’insulte ou la diffamation à l’encontre de choses ou d’idées – tel le blasphème – n’existant théoriquement pas.

Une complication majeure de l’applicabilité de la liberté d’expression est le distinguo fait entre la satire et l’argument « sérieux ». Charlie Hebdo a gagné des procès sur le simple argument qu’il est un journal satirique, alors que les mêmes faits eussent été retoqués s’il c’était agit d’un journal « sérieux ». Distinction subjective, car la ligne entre satire et opinion « sérieuse » est des plus floue et donc, des plus soumises à l’arbitraire. Lire la suite « Liberté d’expression, entre hypocrisie et opportunisme »

Les intellos de l’humour, un sketch pas marrant

Consternation ce matin sur France Inter lors de l’émission de Pascale Clark « Les Chroculs« , dédiée aux limites qu’il faudrait imposer à l’humour – avec référence non dissimulée à l’affaire Dieudonné. Le panel des invités comprend des chroniqueurs « avisés » issus des journaux Le Monde, Le Figaro, L’Express et la Parisien.

Ceux et celles qui, comme moi, estiment que la liberté d’expression ne peut pas, par définition, avoir de limite en-deçà de la diffamation, et donc que la question des limites de l’humour – tête de gondole de la liberté d’expression – ne se pose tout simplement pas en seront pour leurs frais en matière d’argumentation. Pour ces intellos de l’humour, la banane doit avoir des limites et ces limites sont… et bien on en sait rien en fait, aucune norme objective n’a pu être proposée malgré les efforts de P. Clark pour faire expliquer pourquoi Desproges, par exemple, est recevable, mais que d’autres ne le seraient pas. Les invités ne proposaient que des réponses totalement subjectives: untel est acceptable parce que l’on sait d’où il parle, un autre par ce qu’il a du style et de la finesse, un troisième pare qu’il ne fait qu’imiter une situation vécue ou qu’il reste dans le cadre de la loi, etc… Lire la suite « Les intellos de l’humour, un sketch pas marrant »

Syrie, entre guerres religieuses et géopolitique

image

Le conflit qui ravage le Moyen-Orient, de l’Irak à la Syrie en passant par le Liban, peut se voir comme un conflit interconfessionnel entre Sunnites et Chiites, attisé par la peur qu’ont les Saoudiens de voir l’Iran sortir de sa position de paria grâce à un accord irano-américain sur la question du nucléaire iranien. Un Iran libéré, à 80% chiite, dont l’influence est déjà très présente en Irak suite au fiasco de l’intervention US, poserait un sérieux challenge à une Arabie Saoudite sunnite très riche mais relativement vulnérable militairement parlant(1). Un Iran qui est également allié du Hezbollah libanais (chiite), contre un gouvernement libanais qui vient de recevoir une aide au développement militaire de trois milliards de dollars de la part… des Saoudiens. Lire la suite « Syrie, entre guerres religieuses et géopolitique »

L’idée de valeur d’une civilisation a t’elle un sens?

Les propos de Claude Guéant devant une association d’étudiants de droite « contrairement à ce que dit l’idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas » ont fait les choux gras d’un certain moralisme qui me laisse un peu perplexe.

Certes la formulation utilisée implique l’idée que la civilisation à laquelle s’identifie Mr Guéant est supérieure aux autres, et cette hiérarchisation renvoie directement à la philosophie d’extrême-droite qui  fonde l’ordre social sur la hiérarchie (lire par exemple cet article de Jérôme Jamin « Nature, culture et extrême-droite« ). Mais que Mr Guéant et les guignols formant le cercle rapproché de Sarkozy soient philosophiquement d »extrême-droite est un truisme qui ne devrait plus étonner personne. Il s’agit bien sur ici, de la part de la gauche, d’un exercice de récupération politicienne mais la polémique en cours est l’occasion de se poser à soi-même la question: est-ce que je considère que toutes les civilisations se valent? Lire la suite « L’idée de valeur d’une civilisation a t’elle un sens? »