Après ce vendredi 13, regarder au-delà de l’hypocrisie

Après ce vendredi 13, regarder au-delà de l’hypocrisie

Touché par la tragédie de ce vendredi 13 novembre qui frappe mon pays d’adoption, je m’inquiète d’autant plus que, comme suite aux attentats du 7 janvier, les chefs politiques français vont dire et faire exactement le contraire de ce qui devient nécessaire. Deux jours après les faits, l’hypocrisie et l’ineptie, encore une fois, se révèlent être les deux mamelles de la politique française. Lire la suite « Après ce vendredi 13, regarder au-delà de l’hypocrisie »

Liberland: vivre et laisser vivre.

Liberland Flag Sur un coin de forêt bordant le Danube, dans un no-man’s-land entre Croatie et Serbie, flotte un drôle de drapeau jaune, bleu et noir. Jaune pour la liberté, bleu pour le Danube, et noir pour l’opposition au « système ». Lundi 13 avril, jour de l’anniversaire de Thomas Jefferson, ce coin de terre de 7 km² fut déclaré terres du Liberland par le député eurosceptique tchèque Vit Jedlicka et deux autres libertaires. Une semaine plus tard ils avaient déjà reçu 200 000 candidatures à la citoyenneté Liberlandienne provenant des quatre coins du monde.

 Pour Jedlicka, « un ordre se met en place spontanément… Des gens ont planifié la ville en trois jours et d’autres veulent réellement venir et investir… ce qui ne semblait qu’un rêve devient réellement possible. » Tout le monde peut être candidat à condition de n’avoir aucun casier judiciaire et de n’avoir pas été membre d’un parti nazi ou communiste. Les obligations sont simples: respect des droits, des opinions et de la propriété privée d’autrui. Son modèle est Thomas Jefferson justement, d’où le choix de la date de naissance de Liberland.

L’impôt sera optionnel et les citoyens financeront des projets de développement spécifiques. Ce système fiscal avantageux sera un élément essentiel de l’attractivité du Liberland, Jedlicka n’hésitant pas à envisager un Monaco, Lichtenstein ou Hong Kong – bis qui amènera de la prospérité à ce coin perdu.

Le Liberland, coup de pub d’un eurosceptique libertaire ou réelle création d’un nouvel embryon d’Etat susceptible d’être reconnu comme tel? Le territoire est sous contrôle croate mais n’appartient pas formellement à la Croatie vu qu’il est au centre d’une dispute territoriale entre celle-ci et la Serbie voisine, ce depuis plus de 15 ans. Le trio sus-mentionné forme l’actuel gouvernement mais la page internet du Liberland mentionne une forme de gouvernement de type » République constitutionnelle avec des éléments de démocratie directe », donc on peut supposer que des élections auront un jour lieu afin de nommer les vingt représentants à l’Assemblée Nationale, telle que l’indique la Constitution du Liberland.

Sa philosophie libertaire, sa vocation de devenir un nouveau paradis fiscal associé, sans doute, à un euroscepticisme féroce, ne laissent rien présager de bon concernant de possibles relations diplomatiques avec les autres pays européens. Mais par contre tout cela peut sembler très attractifs aussi bien à certains nantis recherchant un havre fiscal qu’à des anarchistes désirant tenter une réelle alternative, ou à des gens – tant qu’à faire jeunes, aimant le camping, en bonne santé et avec quelques moyens quand même – qui en ont simplement assez de vivre en des pays stérilisés par l’hypocrisie, la corruption et Big Brother.

La devise du Liberland est: « Vivre et laisser vivre ». Tout un programme.

Que faire d’en quête de sens?

Que faire d’en quête de sens?

Les projectionsCe lundi était projeté, au cinéma municipal de Cluny (71), le documentaire En quête de Sens nous invitant à un petit tour du monde de penseur(e)s qui tentent de répondre à une question simple: qu’est ce qui ne va pas avec le système actuel, et que faire.

L’équipe est composée d’un réalisateur, Nathanaël Coste, et d’un personnage (le « héro ») issu du marketing des produits de luxe et qui, du haut de ses 27 ans, se pose de sérieuses questions sur le sens de sa vie: Marc de la Ménardière – que l’on peut par ailleurs écouter sur un TEDx de 2013. Lire la suite « Que faire d’en quête de sens? »

Migrants de Calais, quelles solutions?

Dans la jungle calaisienne
Dans la jungle calaisienne

Depuis le démantèlement du camp de réfugiés de Sangatte en 2002,  des milliers de migrants, venus d’Afrique et d’Asie, continuent d’arriver à Calais dans l’espoir de traverser la Manche pour atteindre l’Eldorado que serait l’Angleterre. La présence sur place de famille ou de connaissances, la relative facilité de trouver du travail, le marketing des mafias de passeurs alimentent une machine à migration qu’empruntent, à leurs risques et périls, ces ressortissants de pays à hauts risques (Afghanistan, Ethiopie, Érythrée, Somalie pour n’en citer que les principaux). Mais l’Angleterre ne veut pas de cette immigration non choisie et, en accord avec le gouvernement français mais aux frais des calaisiens d’une part et des migrants eux-même d’autre part, bloque ces gens dans les sous-bois et les terrains vagues de Calais et des environs, jusqu’à Dunkerque, Saint-Omer et Boulogne-sur-Mer. Lire la suite « Migrants de Calais, quelles solutions? »

Loi anti-prostitution et modèle suédois: encore une loi à la con, une!

Avec 268 voix pour et 138 voix contre, le Parlement a encore une fois réussi le pari de voter de la manière la plus inutile, hypocrite et contre-productive qui soit face à un problème mal analysé, et en niant un principe fondamental de notre société qui est que chacun – et chacune – puisse disposer de son propre corps comme il ou elle l’entend.

Certes, le désir affiché d’éradiquer la prostitution sous contrainte est tout à fait louable, mais criminaliser le « client » dans toutes les situations revient à jeter le bébé avec l’eau du bain et ne servira qu’a rendre cette activité souterraine, et encore plus dangereuse pour les femmes qui la pratiquent. Mais moins visible sur les trottoirs de Neuilly et du Bois de Boulogne… Lire la suite « Loi anti-prostitution et modèle suédois: encore une loi à la con, une! »

Les plages, nouvel eldorado de la pensée flic?

On glose à souhait depuis quelques jours sur la manière de traiter les vils délinquants qui osent braver les drapeaux rouges et oranges, ou qui sortent des zones de surveillance généralement marquée par des drapeaux bleus. Le préfet de l’Hérault, Pierre Bousquet, propose ainsi de verbaliser le « récalcitrant » qui aurait le toupet de ne pas aller nager là où l’administration le lui ordonne, alors qu’en matière de baignade la notion de risque est pour le moins variable: pour les mêmes conditions de mer, la notion de risque pour un enfant de 10 ans n’est pas comparable à celle concernant un nageur expérimenté connaissant les lieux – et pourtant, l’administration leur oppose les mêmes règles. Lire la suite « Les plages, nouvel eldorado de la pensée flic? »

Lycée Parriat : une expulsion d’excellence !

Une tribune de Nicole Eschmann, vice-présidente du Conseil régional de Bourgogne en charge des lycées.

 

Le 14 octobre 2011, le lycée Parriat de Montceau-les-Mines accueillait toutes les autorités politiques et éducatives de Bourgogne et du  Ministère de l’Education nationale pour la présentation de son prochain internat d’excellence : préfète de région, direction de l’enseignement scolaire, recteur de Bourgogne, président du Conseil régional, vice-présidents des conseils Régional et Général… Un lycée Parriat définissant lui-même ses qualités : « convivialité, respect de tous, richesse des différents apports, solidarité, fierté de sa culture alliée à simplicité, modestie et générosité. C’est dans ce cadre humain et chaleureux que vous ferez vos études pour acquérir une base solide de connaissances. » Lire la suite « Lycée Parriat : une expulsion d’excellence ! »

Newsletter de la Quadrature du Net (mars 2011)

EDITO :

Bonjour à toutes et à tous,

Le mois de mars qui s’achève a été marqué par le lancement de la campagne de financement de La Quadrature. Chacun est invité à la relayer en écrivant un billet sur son blog sur l’importance de financer durablement nos actions, et en invitant chacun autour de lui à faire de même. Plus d’informations sur la page de campagne : Lire la suite « Newsletter de la Quadrature du Net (mars 2011) »

Hypocrisie et corruption, mamelles des classes politiques délinquantes

Quel festival mes amis, depuis l’arrivée du raz de marée du ras le bol des populations en Tunisie, Egypte, Algérie, Emirats, Libye, etc.  sous le regard médusé – voir inquiet – de notre racaille politicienne qui ne sait plus comment cacher ses relations plus ou moins inavouables avec ces anciens régimes « amis ». Certes, la realpolitik est toujours de mise et il faut bien composer avec les régimes quels qu’ils soient, peu importe les valeurs que l’on est censé défendre, mais la rapidité du retournement de situation que nous vivons depuis quelques semaines prend à contre-pied les ritournelles bien huilées de nos communicants et illumine férocement le décalage entre le discours « d’après » saluant les révolutionnaires et la réalité « d’avant » toute de promiscuité avec ces régimes autoritaires et corrompus. Lire la suite « Hypocrisie et corruption, mamelles des classes politiques délinquantes »