Guerre ouverte entre Donald Trump et l’Etat Profond US

Guerre ouverte entre Donald Trump et l’Etat Profond US

Le monde ayant suivi, de près ou de loin, les tirs de barrage entre le futur président US Donald Trump et l’establishment, peut se poser quelques questions sur la santé mentale des maîtres de la première puissance militaire mondiale. La situation est brillamment résumée par cet article de Glenn Greenwald dans The Intercept ce 11 janvier (1), intitulé « L’Etat Profond (2) part en guerre contre le Président-Elu », dont je vous traduit ci-dessous la partie qui pose le contexte de l’affaire. Je précise à toutes fins utiles que Greenwald n’est pas un supporter de Trump et qu’il est celui qui a fait publier les découvertes d’Edward Snowden sur la NSA.  Lire la suite « Guerre ouverte entre Donald Trump et l’Etat Profond US »

Russie, Syrie, USA: CIA pyromane.

Russie, Syrie, USA: CIA pyromane.

Triste fin de règne pour Barack Obama qui se voit contraint de s’aligner sur le « rapport » de la CIA accusant la Russie d’avoir piraté l’élection américaine au profit de Trump (1). « Piraté l’élection » étant d’ailleurs un grand mot car, aux dires même du New York Times qui pourtant roule pour les Démocrates, l’accusation spécifique porte sur le hacking du serveur de courriel du parti Démocrate et du serveur privé de John Podesta, directeur de campagne Hillary Clinton (2). Et pas sur la manipulation du vote lui-même, comme l’establishment US aime à le laisser croire. Lire la suite « Russie, Syrie, USA: CIA pyromane. »

Les raisins de la colère anti-flic

Les raisins de la colère anti-flic

En ce jour de manifestation des policiers contre la « haine anti-flic », France Inter proposait ce matin une intéressante conversation (1) entre la commissaire de police Céline Berthon, du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN), et Fabien Jobard, chercheur au CNRS et spécialiste de la sociologie de la police (2). Lire la suite « Les raisins de la colère anti-flic »

Intelexit: aide aux dissidents des services secrets!

Intelexit: aide aux dissidents des services secrets!

Edward_Snowden-2Le risque pour nos libertés et la démocratie, ou ce qu’il en reste, que représentent les services secrets a été largement documenté depuis que la chose existe, et plus particulièrement depuis les révélations d’Edward Snowden sur les activités d’espionnage de masse de la NSA. Une initiative américaine nommée Intelexit.org vise à aider les employés de ces services secrets qui se rendent compte de l’immoralité, voir  de l’inconstitutionnalité de leurs activités, à en sortir. Lire la suite « Intelexit: aide aux dissidents des services secrets! »

Services secrets, marche-pied vers la dictature

Services secrets, marche-pied vers la dictature

L’opposition publique face au projet de loi sur le renseignement est bien réelle et engage de nombreux représentants du monde des médias, des logiciels libres, des hébergeurs et fournisseurs de services internet ainsi que des association de défense de nos libertés, numériques ou non. C’est tant mieux, même si l’autocrate Valls et son porte-flingue Cazeneuve s’en fichent pas mal et n’anticipent sans doute pas de grande résistance de la part de la majorité des pleutres députés le 5 mai prochain à l’Assemblée.

L’un des arguments du pouvoir est que cette loi faciliterait le travail des services secrets – et en particulier de la DGSI – en rendant légales certaines activités de renseignement qui jusqu’à présent ne le sont pas, mais que l’on réalise néanmoins par « nécessité ». L’argument est particulièrement risible et montre bien à quel point l’on nous prend pour des imbéciles car en effet, si les services secrets travaillaient dans la légalité ils n’auraient plus besoin d’être secrets. Le fait de légaliser certaines pratiques courantes n’empêche en rien la continuation d’autres pratiques qui, elles, resteront cachées. Lire la suite « Services secrets, marche-pied vers la dictature »

Au fait, et les bombardements contre Daesh?

Photo montrant un terroriste de Daesh qui pourrait être le Français Michaël Dos Santos.
Source: http://www.20minutes.fr/monde/1483571-20141119-video-decapitation-second-bourreau-francais-identifie

Les décapitations d’otages occidentaux par les barbus de Daesh en septembre dernier furent prétexte pour une « guerre sainte » occidentale contre la marée noire islamiste se rependant sur les territoires d’Irak et de Syrie. Marée noire qui n’est que le fruit de 10 ans d’ingérence et de double jeu par les USA et ses alliés dans le but de maintenir ce bruit de fond de « menace terroriste » et ainsi justifier les énormes dépenses du Pentagone et des services secrets. Car en effet, après 800 sorties aériennes effectuées contre Daesh (au coût moyen de 1 million de dollars la sortie, argent qui bien évidemment n’est pas perdu pour tout le monde), on a quoi: d’autres décapitations d’otages occidentaux… et les éternels discours dégoulinants d’hypocrisie de nos grands chefs. Lire la suite « Au fait, et les bombardements contre Daesh? »

Là, Valls a pas mis l’temps

Ca y est, le ténébreux Prince a rendu son verdict et circularisé sa garde préfectorialle en ordre de marche contre l’ennemi utile; ledit Dieudonné Mbala Mbala. Au nom de la Ripoublique, notre Gladiateur met sur pied un stratagème tellement cousu de fil blanc que si nous étions en démocratie, le Chef Poulaga se ferait sortir de son palais manu militari sous les rires et les huées de la foule. Mais ceci est la France socialo-crétiniste de 2014 et donc…. 
Et donc il peut émettre une circulaire visant l’interdiction des spectacles de Dieudonné, qu’il n’a très probablement jamais vu, au nom de troubles à l’ordre public qui seront – et là est le fil blanc – le fait de ses alliés « mégalo-identitaires » au premier rang desquels la LICRA qui appelle d’ores et déjà a… troubler l’ordre public sur les lieux des spectacles dudit Dieudonné.
Lire la suite « Là, Valls a pas mis l’temps »

La Valls à Dieudo ou le dialogue aux enfers

3449843_quenelle-valls-2_640x280

Les torrents de bêtises qui coulent depuis quelques jours sur les ondes radio et numériques de la médiasphère bien propre sur elle, laissent percevoir un abîme de ridicule dans lequel pourrait se perdre le zeste d’honnêteté intellectuelle de l’establishment français. Si le ridicule tuait, la décimation au sein du petit monde politico-médiatique serait dantesque. Et bienfaitrice. Reprenons.
Lire la suite « La Valls à Dieudo ou le dialogue aux enfers »

La surmédicalisation : un dysfonctionnement majeur et systémique

La Société de Formation Thérapeutique du Généraliste (SFTG), organisation par et pour les médecins généralistes réputée indépendante (des laboratoires, Etat et groupes de pressions divers et variés), organisait fin avril un colloque intitulé « Surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » dont le communiqué de presse est désormais disponible ici, en attendant un compte-rendu plus complet.

Mais ce communiqué donne déjà le ton. Extraits:

La surmédicalisation a envahi de nombreux champs du soin en donnant l’illusion de progrès diagnostics et thérapeutiques à une majorité de médecins, soignants, patients et usagers qui n’en ont souvent pas conscience….

…Les débats ont permis de dégager un certain consensus autour de l’hypothèse de départ : plus de soins ne produisent pas plus de santé, et trop de soins peuvent être nuisibles, créer des confusions entre le superflu et les soins nécessaires et utiles. Lire la suite « La surmédicalisation : un dysfonctionnement majeur et systémique »

Sarkozy et la mafia des élites prédatrices

James Corbett est un journaliste canadien indépendant vivant au Japon, très suivi dans les milieux alternatifs anglo-saxons. Il propose cette semaine, actualité oblige, une petite émission sur Sarkozy mettant en avant les liens familiaux de ce dernier avec l’establishment américain, via notamment son demi-frère Olivier Sarkozy, co-directeur des services financiers internationaux du Carlyle Group depuis 2008. Ce groupe est une entité sulfureuse, façade de l’Etat Profond américain, joueur de premier plan dans la grande mafia mondiale de la finance, des armes et du pétrole. On aura pas oublié que « Le 11 septembre 2001, jour de l’attaque terroriste contre le World Trade Center à New York et lePentagone à Washington, Carlyle réunit dans cette même ville son conseil annuel comprenant plusieurs centaines d’investisseurs liés au groupe. Parmi les invités figurent notamment George H. W. Bush, 41e président des États-Unis et père du président George W. Bush ainsi que Shafig Ben Laden, le demi-frère d’Oussama Ben Laden dirigeant d’Al-Qaida, la structure accusée de l’agression7. Shafig Ben Laden fait partie des 13 membres de la famille Ben Laden qui ont quitté les États-Unis à bord d’un Boeing 727 immatriculé aux États-Unis N521DB le 19 septembre 20018. La proximité des noms Bush et Ben Laden en ce jour précis interpelle les médias9 et révèle Carlyle au grand public.« . Lire la suite « Sarkozy et la mafia des élites prédatrices »