A Cluny, Denis Robert et le film l’Enquête

Le cinéma Les Arts de Cluny projetait hier soir le film « L’Enquête », relatant les aventures de Denis Robert dans ses recherches sur Clearstream, la haute finance et la corruption politico-financière. Très bon film, rendant compréhensible une situation très complexe mélangeant en fait deux affaires: les agissement de Clearstrream d’une part, objet initial de l’enquête au début des années 2000, et les affaires politiques d’autre part dans le contexte du duel à mort (politique pour certains, mais littérale pour d’autres) entre Sarkozy et de Villepin pour la présidentielle de 2007. L’affaire des frégates de Taïwan se retrouve ainsi intimement mêlée à l’affaire Clearstream dans une histoire à tiroirs que le film arrive à bien faire comprendre, dans la mesure où il est possible d’y comprendre quelque chose vu que la « vérité » reste cachée dans les profondeur mafieuses du financement politique.

1-DSC05796Denis Robert nous fit l’honneur de sa présence dans la salle suite au film, pour animer un débat sur le film et les questions qu’il pose. Il était également présent ce samedi matin pour une séance de signatures aux Cahiers Lamartine.  Lire la suite « A Cluny, Denis Robert et le film l’Enquête »

Décès du général Aussaresse, le seul qui osa la vérité

Le général Aussaresse est récemment décédé, dans l’indifférence générale (c’est le cas de le dire) et porteur de l’infamie suite à la parution en 2001 de son livre « Services spéciaux, Algérie 1955-1957 » (Perrin), dans lequel il dit avoir pratiqué la torture, « tolérée, sinon recommandée » selon lui par les politiques. Pour lui, elle « devient légitime quand l’urgence s’impose ». Ces confessions, accompagnées d’interviews dans la presse, avaient suscité une tempête politique et sa condamnation par la justice française en 2004 pour apologie de la torture. La Légion d’honneur lui avait également été retirée , tant qu’à faire (pourtant, quand on voit à qui on la donne ces dernières années…)

Ce que les médias français, toujours prompts à monter sur leurs grands chevaux de défenseurs de la bonne moralité, oublient de mentionner est le fait que, en 2008, la Cour Européenne des Droits de l’Homme avait retoqué la décision de justice française contre Aussaresse et ses éditeurs, en arguant ainsi: Lire la suite « Décès du général Aussaresse, le seul qui osa la vérité »

Du journalisme au journalisme open source

open-source-logoLa semaine dernière se tenait la conférence FOSSa (Free Open Source Software for Academia), organisée par le centre de recherche INRIA dans le complexe de Euratechnologies à Lille. Au programme, outre de nombreux exposés plus ou moins techniques sur le logiciel open source, une après-midi dédiée au journalisme open source à laquelle participait notamment James Corbett, un « open source journalist » canadien établi au Japon et animateur du célèbre – dans le milieu du journalisme indépendant du moins – Corbett Report. La présence dans la salle d’étudiants en journalisme face à des « indépendants » donna lieu à un vif débat, malheureusement bien trop court, où s’affrontait d’un côté un corporatisme revendiquant un journalisme de métier, et de l’autre la volonté d’un journalisme universel, indépendant et « open source ».
Lire la suite « Du journalisme au journalisme open source »

11 septembre 2001: Quel avenir pour le mouvement contestataire?

Nous sommes le jour du douzième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, et hors les habituelles commémorations on peut dire que le sujet n’intéresse plus personne dans la sphère des médias et de la communication officielle bien pensante. Bien sûr la Syrie occupe la scène moyen-orientale, avec un ersatz du grand jeu monté contre l’Irak en 2003: un dictateur non islamiste mais plus assez docile, des armes de destruction massive, des « preuves » très discutables, et la tentation US d’aller faire la fête au méchant. Mais la comparaison s’arrête là, heureusement. L’appétit des occidentaux pour ces aventures meurtrières et contre-productives (sauf pour les marchands d’armes, les armées privées et les sociétés pétrolières), doublé d’un sentiment diffus de s’être « fait avoir » quelque part même sans entrer de plein pied dans l’examen sérieux du 11  septembre, s’est réduit suffisamment pour mettre en échec la machine hallucinatoire conduite par la CIA et les intérêts particuliers qui tirent profit de ces conflits. Lire la suite « 11 septembre 2001: Quel avenir pour le mouvement contestataire? »

Semer des graines de doute – Feuillet 3

Feuillet précédant

Première partie : Le contexte du doute (suite)

Le contexte médiatique

L’environnement médiatique actuel en France, et dans le monde en général, est caractérisé par une concentration relativement forte. Comme l’indique un article de 2004 de l’Observatoire Français des Médias, « Le grand nombre de titres de presse écrite, de chaînes de télévision, d’éditeurs de livres masque l’ampleur de la concentration dans les médias et ses effets dévastateurs. La concentration au sein de chaque média (concentration dans la télévision, la presse…) n’est qu’un aspect de la concentration car les groupes les plus puissants sont multimedia. Ils ont des positions fortes à la fois dans la télévision, la presse, l’édition, … et sont intégrés à des groupes industriels (Lagardère, Bouygues, Dassault, …). » On trouve le détail des titres contrôles par les grands magnats français sur le site « Pour l’indépendance et le pluralisme des médias »

1.Certes, la loi anti-concentration française empêche un groupe donné de posséder plus de 30% de la diffusion totale de la presse quotidienne d’information politique et générale, ni de posséder à la fois une télévision de diffusion nationale, une radio de diffusion nationale et un quotidien de diffusion nationale. C’est déjà quelque chose, mais il n’en reste pas moins une forte concentration aux mains d’industriels qui défendent fondamentalement les mêmes intérêts. Existe heureusement un vaste choix de sources dites alternatives non alignées à des groupes commerciaux (mais défendant néanmoins des points de vue assez spécifiques qui ne sont pas toujours très explicites), essentiellement sur Internet, dont on trouvera une introduction sur la page Wikipédia « Médias Alternatifs2 ». Certains sont participatifs (Rue89, Agoravox, Mediapart…), d’autres de format de diffusion classique mais avec une analyse différente des médias habituels : Voltairenet, Acrimed, Bakchich… on en trouvera une liste sur le site « Commentcamarche 3».Hors France, de nombreux journalistes indépendants offrent des analyses dans des styles variés : Democracy Now4, The Corbett Report5, Pro-Publica6 parmi tant d’autres. De nombreux blogs individuels ou collectifs à vocation informationnelle constituent une galaxie alternative où se côtoient le meilleur et le pire. Selon Wikipédia il existerait aujourd’hui de l’ordre de 158 millions de blog7, publiant de l’ordre de 1 million de nouveaux billets par jour. Une majorité de ces blogs sont essentiellement inactifs. Il y aurait à peu près 20 millions de blogs francophones. En face de ces blogs, de l’ordre de 2 milliards d’internautes dont 38 millions en France début 20118. Lire la suite « Semer des graines de doute – Feuillet 3 »

Semer des graines de doute – Feuillet 2

Feuillet précédant

Première partie : Le contexte du doute

Dans un monde parfaitement rationnel, le doute serait ce qui nous obligerait à analyser de manière objective toute nouvelle proposition au regard de ce que nous savons déjà être vrai ou faux. Dans la réalité, le doute est l’expression d’un décalage entre cette proposition nouvelle et l’ensemble des connaissances, des croyances, des formatages qui fondent le « nous » en général et le « moi » en particulier. Aujourd’hui le doute, dans un monde favorisant l’extraversion, la puissance et le confort des certitudes médiatisées, a mauvaise réputation du fait de sa subjectivité, de l’indécision qu’il génère, du temps qu’il fait « perdre », de sa nature indisciplinée. Les institutions, les partis politiques, les entreprises, l’école, les religions visent toutes l’éradication du doute au profit de la discipline, élément central de tout système hiérarchique garantissant les privilèges des couches supérieures non plus grâce, du moins en nos sociétés occidentales, à l’exploitation des populations mais à la fabrication de l’illusion du contentement. Cette idée n’est pas nouvelle, en 1899 déjà le philosophe Thorstein Veblen publiait une étude intitulée « La Théorie des Classes de Loisirs 1» décrivant la continuation de la structure sociale féodale à l’ère industrielle : d’un côté les classes industrieuses obligées de produire pour vivre, de l’autre les classes de loisirs composées des dirigeants, des clergés, des militaires, athlètes et artistes auxquels s’ajoutent les capitaines d’industrie et les technocrates. Cette classe de loisirs est caractérisée par sa consommation ostentatoire et sa très faible productivité économique, mais elle génère les symboles et les illusions que les classes industrieuses utilisent pour donner du sens à leur propre existence. Cette structure sociale est hautement visible à notre époque : les cirques électoraux récents tel Obama vs Romney ou Hollande vs Sarkozy, les grands événements sportifs, la glorification guerrière, la montée en puissance des intégrismes religieux, le charity business, la « pipolisation »  médiatique en attestent ad nauseam.

 Cette première partie s’attache donc à contextualiser la notion de doute, après une courte introduction autobiographique décrivant ce qui m’amène à traiter cette question. Lire la suite « Semer des graines de doute – Feuillet 2 »

Triple AAAndouilles…

AAA lala ce qu’on s’amuse à lire et écouter tous ces commentateurs affiliés aux diverses gauches et droites de France et d’Europe (enfin, surtout France) sur la perte du demi-A de son rating. La France mais l’Autriche aussi (tiens, pourtant ce sont des Germains, réputés sérieux et travailleurs!) et en fait neuf pays européens se sont vu dégradés par Standard & Poor’s cette semaine. Selon Les Echos: « La dégradation de la note de la France et de celles de huit de ses voisins européens porte un nouveau coup, sévère, à la zone euro. ……… « L’environnement politique dans la zone euro n’a pas été à la hauteur des défis croissants engendrés par la crise », a déclaré Moritz Krämer, en charge de l’Europe chez S&P. » Même son de cloche chez Médiapart et, sans doute, un peu partout ailleurs.

Il est difficile de comprendre ce catastrophisme médiatique: Lire la suite « Triple AAAndouilles… »

Médias et 11 septembre: la grande peur!

 

Faisant suite au dernier billet sur la tour 7 du WTC, je vous propose cet excellent documentaire du journaliste belge Olivier Taymans. Un constat désabusé sur une profession (le journalisme) qui semble avoir oublié que son devoir est de douter, de poser des questions et d’investiguer. On y retrouve les débats de premiers jours, où toutes les options étaient possibles et de nombreuses personnes tout à fait sérieuses débattaient librement sur les plateaux télé. Situation quasi impossible depuis. Édifiant.
http://www.dailymotion.com/swf/video/xlh1tp
“Epouvantails, autruches et perroquets – 10 ans… par ReOpen911

Médias et 11 septembre: la grande peur!

Faisant suite au dernier billet sur la tour 7 du WTC, je vous propose cet excellent documentaire du journaliste belge Olivier Taymans. Un constat désabusé sur une profession (le journalisme) qui semble avoir oublié que son devoir est de douter, de poser des questions et d’investiguer. On y retrouve les débats de premiers jours, où toutes les options étaient possibles et de nombreuses personnes tout à fait sérieuses débattaient librement sur les plateaux télé. Situation quasi impossible depuis. Édifiant.

« Epouvantails, autruches et perroquets – 10 ans… par ReOpen911

Bakchich, The End

Le dernier hebdo de Bakchich est (pour l’instant) visible ici: http://www.bakchich.info/Un-dernier-hebdo-pour-la-route,12795.html

Merci et bonne chance aux survivants, je ne doute pas que l’on vous retrouvera sous peu dans la blogosphère et le webjournalisme.

Et pour conclure dans l’esprit du titre:

http://www.dailymotion.com/swf/video/xgkz18?width=&theme=none&foreground=%23F7FFFD&highlight=%23FFC300&background=%23171D1B&start=&animatedTitle=&iframe=0&additionalInfos=0&autoPlay=0&hideInfos=0
La fin de Bakchich, le film
Uploaded by bakchichinfo. – Explore international webcam videos.