Sidaction: Poison de poisson

Sidaction: Poison de poisson

1er avril, début du Sidaction 2016 (1). Pour une fois que la date est bien choisie! Cette année le Sidaction a récolté pour 4,25 millions d’euros de promesses de dons, contre à peu près la même chose l’an dernier mais moins qu’en 2014 et 2013 (5 millions). Selon le dernier bilan que j’ai pu trouver, 2014, l’association Sidaction avait un budget global de plus de 18 millions d’euros, dont près de 5,3 millions passés en « charges courantes et de collecte » et 3 millions en salaires et charges sociales. Toujours selon le site de l’association, sur 100% de dons collectés 73% servent à la recherche, 20% aux frais de collecte (soit 840 000 euros quand même), et 7% aux frais de gestion. Lire la suite « Sidaction: Poison de poisson »

Zika, syndrôme de corruption avancée

Zika, syndrôme de corruption avancée

Zika, la dernière campagne anxiogène à but lucratif pour l’industrie pharmaceutique a aussi pour objectif de protéger le lobby de l’agro-business, Monsanto et ses filiales en tête,  des effets dévastateurs de leurs produits – en l’occurrence sur les nouveaux-nés. L’OMS, porte-parole de ces lobbys, a emboîté le pas au CDC (Center for Disease Control, l’institution US en charge, notamment, des épidémies) dans l’accusation du virus Zika et de leur vecteur principal, les moustiques, dans l’apparente épidémie de microcéphalie touchant les nouveaux-nés au Brésil et, pour faire bonne mesure, certains cas de maladie de Guillain-Barré. Lire la suite « Zika, syndrôme de corruption avancée »

Autotests de dépistage au Vih, aujourd’hui en France.

Autotests de dépistage au Vih, aujourd’hui en France.

2071252-inlineEn ce jour de la mise sur le marché français des autotests de dépistage au Vih, il peut être utile de contextualiser un peu cette nouveauté. Ces tests existent aux USA depuis 2012 et en Angleterre depuis avril 2015. Le test anglais, BioSure, est très similaire au nouveau test français AAZ-LMB, tous les deux se faisant à partir d’un échantillon de sang (le test américain, réputé moins fiable, se fait à partir d’un test de salive). Dans tous les cas, un autotest positif implique la vérification du diagnostic par un « vrai » test en laboratoire, selon la méthode classique ELISA + Western Blot. Lire la suite « Autotests de dépistage au Vih, aujourd’hui en France. »

Les dessous du peer review ou la falsification des évaluations par les pairs.

Les dessous du peer review ou la falsification des évaluations par les pairs.

En juin dernier je proposais l’article intitulé La moitié des études biomédicales seraient fausses, selon The Lancet, faisant état d’un sérieux problème de crédibilité des études biomédicales. Ce problème n’existe pas que dans le secteur biomédical même si ce dernier, du fait des gros sous à la clé et de la manipulabilité subjectivité du sujet, semble être le plus affecté.

Un récent article paru dans le Washington Post sous le titre « Major publisher retracts 64 scientific papers in fake peer review outbreak« , ou « Un éditeur connu rétracte 64 publications scientifiques dans une épidémie de faux examens par des pairs », déclare qu’un certain nombre de publications, supposément vérifiées selon la méthode consacrée de l’examen par des pairs, n’ont en fait pas été vérifiées du tout. Lire la suite « Les dessous du peer review ou la falsification des évaluations par les pairs. »

La moitié des études biomédicales seraient fausses, selon The Lancet

La moitié des études biomédicales seraient fausses, selon The Lancet

Le doute voir la contestation, par une partie non négligeable de la population ayant accès aux vaccins et médicaments promus par l’industrie pharmaceutique, des réels mérites de ces produits passe généralement, auprès les gens dits « sérieux », pour une plus ou moins dangereuse dérive irrationnelle et sectaire.

Dr._Richard_Horton,_Editor_in_Chief,_the_Lancet_(cropped)Parmi les gens réputés « sérieux », le Dr Richard Horton, éditeur en chef du fameux magazine médical dit « de référence » The Lancet, écrivait ceci dans le volume 385 du 11 avril 2015, à propos de la science biomédicale:

« Une bonne partie de la littérature scientifique, peut-être la moitié, est sans doute tout simplement fausse. Lire la suite « La moitié des études biomédicales seraient fausses, selon The Lancet »

Fausses illusions de la médecine moderne: la causalité VIH-SIDA

Fausses illusions de la médecine moderne: la causalité VIH-SIDA
David Kirby on his deathbed, Ohio, 1990.
David Kirby on his deathbed, Ohio, 1990.

Ce titre est celui d’un article publié ce mois-ci dans le journal de l’Association of American Physicians and Surgeons, par le Dr Donald W. Miller: Fallacies in Modern Medicine: The HIV/AIDS Hypothesis.

L’AAPS n’est pas exactement connue pour ses opinions de fumeurs de moquette et sa prise de position sur cette grave question de la cause réelle du Sida pourra, peut-être, faire vaciller ceux et celles qui se réfugient encore et toujours dans le – très profitable pour certains – dogmatisme de la « science officielle ». Ce blog soutient depuis longtemps (clickez sur le tag VIH pour obtenir une liste d’articles) le mouvement remettant en cause la supposée causalité entre VIH et Sida – et non pas de la réalité du Sida lui-même, contrairement à ce que se plaisent à colporter les idiots utiles qui peuplent nos médias et commentateurs autorisés. Lire la suite « Fausses illusions de la médecine moderne: la causalité VIH-SIDA »

Journée mondiale de la lutte contre le Sida, revisitée

En ce jour à la gloire du marketing pharmaceutique, dont les bénéfices sur le dos des séropositifs se chiffrent en milliards d’euros, est-il encore possible de lutter contre le discours politiquement correct qui assène des chiffres d’infections toujours aussi alarmistes et appelle à l’intensification de la lutte, tout en reconnaissant que pas mal de gens aujourd’hui s’en foutent et que bien des jeunes ne savent même pas ce que « séropositif » veut dire?

Il y a un gros malaise avec le « système Sida ». D’un côté un enrichissement massif des labos qui profitent d’un marché captif (selon le dogme officiel, on ne guérit pas du Sida, on peut juste le garder sous contrôle grâce aux antiviraux) en vendant des médicaments à prix d’or, de l’autre une base scientifique beaucoup moins solide que ce que la com médiatique ne le laisse entendre. Lire la suite « Journée mondiale de la lutte contre le Sida, revisitée »

Quizz 2014: le mystère de l’effet placebo

La science fait face à de nombreux mystères, certain très éloignés de nos préoccupations quotidiennes, et d’autres nettement plus proches. Je lance ici une petite série d’articles présentant quelques uns de ces mystères, en commençant par l’effet Placebo.

Pierre Pichot formulait en 1961 le placebo de la manière suivante:  l’effet placebo est, lors de l’administration d’une drogue active, la différence entre la modification constatée et celle imputable à l’action pharmacologique de la drogue.

Une définition plus courante, issue de Wikipédia: Un placebo est un traitement d’efficacité pharmacologique propre nulle mais agissant, lorsque le sujet pense recevoir un traitement actif, par un mécanisme psychologique et/ou physiologique. Le médicament placebo ne contient que des composés chimiques neutres ou n’interférant a priori pas avec l’évolution de la maladie. Dans le cadre de la médecine allopathique, le placebo est équivalent en principe à la médecine homéopathique vu que dans les deux cas, au-delà d’une dilution de 9 CH, il n’existe plus d’effet actif mesurable dans la solution. Il ne peut donc, selon ce paradigme, s’agir que d’un effet psychologique et des expériences ont été menées pour en déterminer le mécanisme.
Lire la suite « Quizz 2014: le mystère de l’effet placebo »

Gardasil, fin de partie?

1376262157_gardasil_sy-box_fr2Le magazine Le Point de ce dimanche relate la mise en cause du vaccin anti-HPV Gardasil, de Sanofi Pasteur MSD, dans une triste affaire touchant une jeune fille vaccinée en 2010 et ayant développé de graves complications.

D’après cet article, vingt victimes sont en passe de déposer plainte. Ce sujet n’est pas nouveau et doit inquiéter tous les parents de jeunes filles soumises à la propagande vaccinatoire au profit du Gardasil et de son concurrent Cervarix, développé par GSK. Un billet expliquant la problématique existe sur ce blog depuis 2009, que je vous invite à découvrir si vous ne connaissez pas le contexte de ce type de vaccination, qui en gros mélange trafics d’influence, gros sous et recherche bâclée. Lire la suite « Gardasil, fin de partie? »

Sidaction, l’incompréhensible foutage de gueule

C’est Sidaction-day en France. En 2012 l’opération a collecté 2,4 millions d’euros, dont 27% part en frais de gestion et de collecte – soit 648 000 euros tout de même.

Le marché des anti-rétroviraux a généré, en 2011, un volume sur les USA et les 5 plus grands marchés européens (Italie, France, Grande-Bretagne, Espagne et Allemagne) de plus de 10 milliards d’euros. Gilead Sciences, sans doute le principal fabricant de ces rétroviraux avec les marques Truvada et Atripla, a vendu à lui seul au dernier trimestre 2012 pour un total de 1,4 milliard d’euros pour ces deux produits (sur chiffre d’affaire pour la même période de 2 milliards d’euros). Profits déclarés de Gilead sur cette même période de 3 mois: 600 millions d’euros, dont au moins 400 millions pour Truvada et Atripla (marge bénéficiaire sur ces produits: entre 30% et 50% du chiffre d’affaire). Lire la suite « Sidaction, l’incompréhensible foutage de gueule »