Un sentiment d’effarement.

Un sentiment d’effarement.

Parfois je suis effaré. Cela fait quinze ans que je vis en France, que je participe à ma petite échelle à la vie de ce beau pays, et que j’y croise un grand nombre de personnes qui se bougent pour faire avancer les choses dans le bon sens. Le bon sens, c’est-à-dire pour une meilleure démocratie, moins d’inégalités, moins de violence institutionnelle et plus d’humanité dans nos rapports aux autres même – et surtout – s’ils sont différents. Je ne suis pas toujours d’accord avec ce que disent les gens que je considère néanmoins bien intentionnés,  mais depuis quelques temps ce désaccord salutaire se transforme parfois en effarement, voir en inquiétude sur ce qui nous attends dans un futur proche.

Effarement devant le rouleau compresseur du politiquement correct, devant la naïveté de ceux et celles qui croient encore à la neutralité de l’Etat, devant le radicalisme présenté comme anti-radicalisme, devant le sabordement des règles du débat menant à la police de la pensée et à la dictature. Lire la suite « Un sentiment d’effarement. »

Do Not Resist: un documentaire effarant sur le joug policier

Do Not Resist: un documentaire effarant sur le joug policier

Do Not Resist vient de gagner la palme du meilleur documentaire au Tribeca Film Festival. Réalisé par Craig Atkinson, il analyse le phénomène de la militarisation de la police aux USA et décrit une situation aussi effarante qu’angoissante, une force policière passée du principe de Protect and Serve à celui de Rape and Pillage .

J’ai déjà proposé un premier article sur cette situation (1) en novembre 2015 après la réaction d’Obama suite aux abus policiers et subséquentes émeutes de Camden et Fergusson. L’arrivée massive de matériel militaire aux mains des flics a de fait transformé la police en une force d’occupation, avec toutes les caractéristiques d’une telle force: violence gratuite, immunité judiciaire, pillage, racisme exacerbé et son corollaire, haine et destruction du tissu social. Lire la suite « Do Not Resist: un documentaire effarant sur le joug policier »

Les raisins de la colère anti-flic

Les raisins de la colère anti-flic

En ce jour de manifestation des policiers contre la « haine anti-flic », France Inter proposait ce matin une intéressante conversation (1) entre la commissaire de police Céline Berthon, du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN), et Fabien Jobard, chercheur au CNRS et spécialiste de la sociologie de la police (2). Lire la suite « Les raisins de la colère anti-flic »

L’Etat d’urgence, le chausse-pied totalitaire

L’Etat d’urgence, le chausse-pied totalitaire

En novembre dernier, à la veille des attentats, je commentais l’argumentaire publié par Manuel Valls justifiant une politique sécuritaire en se fondant sur la philosophie de Thomas Hobbes: le peuple remet ses pouvoirs au Souverain en échange de la sécurité censée lui permettre la réalisation de ses désirs (1). Justifiant, de ce fait, l’abrogation des libertés et des espaces susceptibles de remettre en question la légitimité dudit Souverain.

Selon John Christopher Barry, écrivant dans le n° 30 du magasine Inflexions (2): Le mélange des genres entre l’État de droit et l’état d’exception, depuis la guerre déclarée contre le terrorisme, ne fait pas bon ménage. La sûreté individuelle des citoyens face à l’arbitraire de l’État, héritage de la Révolution française, se voit fragilisée en faveur d’un pouvoir discrétionnaire étatique renforcé et omniscient. Lire la suite « L’Etat d’urgence, le chausse-pied totalitaire »

Camp de Grande-Synthe

Camp de Grande-Synthe

Ce jeudi je suis allé livrer les vêtements récupérés à Mâcon à une association d’aide aux migrants de Grande-Synthe, l’ASFI. Cela fait plusieurs années que cette association locale d’une vingtaine de bénévoles apporte vêtements, équipements et nourriture aux migrants coincés dans ce sous-bois entre une zone commerciale et une zone résidentielle. L’explosion de la population du camp depuis un an et demi a amené d’autres associations, souvent anglaises d’ailleurs, à participer à la survie de ce qui n’est aujourd’hui qu’un grand champ de boue habillé de tentes en tous genres, tauds, tas d’immondices et sanitaires dont on devine l’état. Lire la suite « Camp de Grande-Synthe »

My french chronicles (14): Here we are, George!

My french chronicles (14): Here we are, George!

Had I known, I would have saved the title of my previous chronicle, « From the killing fields to autocracy« , for today. How relevant that would have been now that we are in a suspended state of democracy. As the islamic killing teams wrought havoc to the parisian nightlife last Friday, the bottomless pit of hypocrisy that passes here for national governance has voted to hijack the traditional pitch of the far-right: securty is the first of our freedoms, hence the need to curtail all other freedoms for its sake. Lire la suite « My french chronicles (14): Here we are, George! »

Surarmement policier ou le risque de la force d’occupation

Surarmement policier ou le risque de la force d’occupation

En mai 2015 Barack Obama annonçait son projet d’interdiction pour la police de continuer à s’équiper en certains types d’équipements militaires, et de contrôler sérieusement les types d’armes déployées par les polices locales. il ajoutait: « Nous avons vu comme l’armement militaire peut parfois donner l’impression aux gens d’être face à une force d’occupation, plutôt qu’à une force faisant partie de la communauté et destinée à les servir et à les protéger. Cela peut aliéner et intimider les populations locales, et envoyer le mauvais message. Donc nous allons interdire certains équipements destinés au champ de bataille et non à la police. » (1) Lire la suite « Surarmement policier ou le risque de la force d’occupation »

Suite vendredi 13: le communiqué de Daech et le discours de François

Suite vendredi 13: le communiqué de Daech et le discours de François

On a beaucoup entendu parler du communiqué que Daech a publié, en français, pour revendiquer les attentats de vendredi soir. Le langage utilisé, si on remplaçait quelques éléments contextuels, Allah par Dieu et le Messager par Jésus, pourrait être la copie conforme d’un communiqué chrétien moyenâgeux revendiquant le massacre de sarrasins par quelques héroïques croisés sur le chemin de la terre sainte! Lire la suite « Suite vendredi 13: le communiqué de Daech et le discours de François »

FLIC21, perte de temps et crise d’angoisse climatique

FLIC21, perte de temps et crise d’angoisse climatique

cop-paris-perspective-croppedLa COP21, ou 21ème Conférence des Parties (Conference Of the Parties), se tiendra au Bourget du 30 novembre au 11 décembre. 187 millions d’euros de budget pour recevoir 40 000 personnes et « donner à ces deux semaines de rencontre une haute qualité environnementale », dixit Laurent Fabius. On n’en doute pas, tout comme on ne doute pas que les cellules de garde à vue des commissariats parisiens arborerons pour l’occasion des couvertures propres et que les uniformes seront bien repassés. Car « COP » veut aussi dire « flic » et c’est l’angle de la contrainte, à tous niveaux, qui risque d’être le plus pertinent à analyser. Une fois n’est pas coutume, j’utiliserai donc ici la version francophone que ne renierait pas notre bon vieux ex-ministre Allgood! Lire la suite « FLIC21, perte de temps et crise d’angoisse climatique »

Calais d’une rafle à l’autre

Passeurs d'hospitalités

Hier samedi, un peu avant minuit. Au coin du parc Saint-Pierre, une friterie et quelques tables et chaises sur le trottoir. À cette heure d’un soir d’automne, ce sont surtout des exilés qui sont là, partageant des portions de frites en guise de repas du soir.

Plusieurs voitures de police surviennent, suivies des fourgonnettes blanches qui servent aux arrestations. Des exilés tentent de s’esquiver, mais les policiers les bloquent. Ils sont plaqués contre les grilles, palpés, contrôlés. Ceux qui n’ont pas de documents en règle sont embarqués dans les fourgons. Une vingtaine d’arrestations, contribution aux rafles du jour qui doivent alimenter les centres de rétention à raison d’une cinquantaine de personnes quotidiennement depuis la dernière visite de Bernard Cazeneuve à Calais (voir ici, ici, ici, ici, ici, ici et ).

À l’autre bout de la chaîne, les associations de soutien juridique dans les centres…

View original post 573 mots de plus