Syrie: Israël s’emmêle.

Syrie: Israël s’emmêle.

Voici un an et demi, en septembre 2015 et au début de l’installation de la force russe aux côtés d’Assad, le premier ministre israélien Netanyahou faisait une importante visite à Moscou (1). Importante car Israël a pour habitude de faire des incursions aériennes en territoire syrien en vue, officiellement, de détruire les convois d’armes qui y transitent en provenance d’Iran au profit du Hezbollah. L’Iran, le Hezbollah et les russes étant, comme chacun sait, alliés dans la guerre contre Daech et, plus généralement, l’opposition à Assad. Guerre dans laquelle Israël a une position neutre, se contentant de surveiller la Syrie et le Liban depuis le plateau du Golan (territoire syrien conquis par Israël en 1967). Il fallait donc s’assurer que les F-16 israéliens n’allaient pas se retrouver confrontés aux Su-27 russes stationnés à Lattaquié, ou chassés par les missiles ultras-performants S-400 (SA-21 en langue OTAN) de ces mêmes Russes.  Lire la suite « Syrie: Israël s’emmêle. »

Syrie: où est la diplomatie européenne?

Syrie: où est la diplomatie européenne?

Deux événements concomitants illustrent parfaitement la disparition de l’Europe diplomatique sur le théâtre syrien et, plus globalement, mondial: d’une part l’attentat de Berlin qui, comme ceux de Nice ou du Bataclan en France, nous rappelle à quel point l’Europe est impliquée dans la crise syrienne et moyen-orientale en général car nous sommes considérés comme des cibles légitimes par les islamistes. D’autre part le sommet de Moscou entre Russes, Iraniens et Turcs installant un monopole de fait sur le contrôle de la Syrie. Monopole d’où nous sommes exclus, tout comme les américains d’ailleurs mais eux, en gros, s’en foutent.

Nous, on ne s’en fout pas. Lire la suite « Syrie: où est la diplomatie européenne? »

Russie, Syrie, USA: CIA pyromane.

Russie, Syrie, USA: CIA pyromane.

Triste fin de règne pour Barack Obama qui se voit contraint de s’aligner sur le « rapport » de la CIA accusant la Russie d’avoir piraté l’élection américaine au profit de Trump (1). « Piraté l’élection » étant d’ailleurs un grand mot car, aux dires même du New York Times qui pourtant roule pour les Démocrates, l’accusation spécifique porte sur le hacking du serveur de courriel du parti Démocrate et du serveur privé de John Podesta, directeur de campagne Hillary Clinton (2). Et pas sur la manipulation du vote lui-même, comme l’establishment US aime à le laisser croire. Lire la suite « Russie, Syrie, USA: CIA pyromane. »

Alep selon l’ONU: Syrien ne bouge.

Alep selon l’ONU: Syrien ne bouge.

Ce 30 novembre M. François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies, s’est fendu d’un discours intitulé Alep est en train de tomber sous nos yeux  dans lequel il fustige l’action militaire sanglante sur Alep et en appelle à la communauté internationale, et en particulier à la Russie, à « rompre l’engrenage en cours – un engrenage dont le legs sera un pays dévasté, promis à des décennies d’instabilité, de violence et de terrorisme.« (1). Certes. C’est juste dommage, pour la France, d’avoir collaboré à la mise en marche de cet engrenage en prenant si rapidement parti pour les rebelles anti-Assad, qui se sont vite fait bouffer par les islamistes. On ne se serait pas mêlé des affaires internes de la Syrie qu’on en serait sans doute pas là. Non pas que le Bachar soit particulièrement sympathique mais il était reconnu comme le représentant légitime de la Syrie, qu’il est de facto redevenu. Donc tout ça pour rien, mais à quel prix! Lire la suite « Alep selon l’ONU: Syrien ne bouge. »

Opération Bouclier de l’Euphrate

Opération Bouclier de l’Euphrate

La semaine dernière le vice-président américain Joe Biden rencontrait le dictateur turc Erdogan à Ankara dans le but de renouer le dialogue avec un pays officiellement allié, membre de l’OTAN, et dont le pouvoir vient de se débarrasser de toute opposition sérieuse par le biais d’un faux coup d’Etat. Nul doute que le rapprochement récent entre Erdogan et Poutine, après une période glacière suite à l’affaire du jet russe descendu par les turcs sur la frontière turco-syrienne en novembre dernier (1), imposait une tentative de reprise en main de la situation par les américains.

Le jour de l’arrivée de Biden, Erdogan lançait l’opération « Bouclier de l’Euphrate », envahissant une partie du territoire syrien avec ses forces spéciales, chars et aviation. Officiellement, pour chasser Deach de la ville frontière de Jarablus. En réalité, pour attaquer les 40 000 kurdes syriens regroupés au sein du YPC qui, assistés de quelques conseillers américains, se battent eux vraiment contre Daech. Les turcs ont pris Jarablus quasiment sans combattre: les islamistes de Deach qui occupaient (et occupent toujours) la ville ont simplement été invités par les turcs à se déguiser avec des uniformes de l’Armée Syrienne Libre (2). Lire la suite « Opération Bouclier de l’Euphrate »

Etat d’urgence: il y a bien un dieu pour les imbéciles

Etat d’urgence: il y a bien un dieu pour les imbéciles

Assemblée Nationale, mercredi et jeudi cette semaine. À la buvette, on a vu un collaborateur parlementaire du groupe PS touiller son café d’un air désespéré. « Nos élus sont devenus fous. » (1)

Quand l’examen du texte a commencé, mercredi soir en commission, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve a donné le ton, régalien et martial. « Nous prenons toutes les dispositions pour traquer les terroristes où qu’ils se terrent. » Puis il s’est fait rassurant : « L’état d’urgence n’est pas le contraire de l’État de droit : il est son bouclier. » Lire la suite « Etat d’urgence: il y a bien un dieu pour les imbéciles »

My french chronicles (13): from the killing fields to autocracy

My french chronicles (13): from the killing fields to autocracy

See the end of this article for an explanation of the above picture.

On Saturday October 17th, two days after the publication of The Drone Papers describing US drone-enabled assassinations leaked to The Intercept, the french paper Le Monde put out a story about the french military specifically targeting a French ISIS fighter called Salim Benghalem. And apparently succeeding in killing him. Benghalem was said to be the general manager of french-speaking ISIS recruits and listed on the list of most wanted terrorists. Lire la suite « My french chronicles (13): from the killing fields to autocracy »

Le spectaculaire jeu d’échecs syrien.

Le spectaculaire jeu d’échecs syrien.

syrie carteLes Russes s’y connaissent en matière d’échecs, tout comme les Iraniens qui, dit-on, y jouaient déjà au VIIème siècle. Les manœuvres géopolitiques et militaires autour de la Syrie actuelle ont tout d’un tournoi d’échecs à grande échelle. Le jeu d’échecs implique stratégie et capacité à profiter de toute ouverture laissée par un adversaire hésitant. Et c’est exactement ce qui se passe actuellement sur le théâtre syrien. Lire la suite « Le spectaculaire jeu d’échecs syrien. »

Vladimir Poutine interpelle l’Occident sur le Moyen-Orient et les équilibres mondiaux

Vladimir Poutine interpelle l’Occident sur le Moyen-Orient et les équilibres mondiaux

Vladimir-Poutine-ONUSans pour autant les nommer, la mise en cause directe des USA et de la France dans le vaste merdier moyen-oriental par Vladimir Poutine, ce 28 septembre à l’ONU, souffla comme une bouffée d’air frais, un rare instant de vérité dans le théâtre d’ombres de la diplomatie planétaire. Lire la suite « Vladimir Poutine interpelle l’Occident sur le Moyen-Orient et les équilibres mondiaux »

My french chronicles (9): Decision time

My french chronicles (9): Decision time

We all had a good laugh this week when ex-and-would-be-next-president Sarkozy said that « France, throughout eternity, as always been on the side of the oppressed and always on the side of the dictators, always on the side of the one thrown into prison for believing in his ideas ». (1)

26112014-hollande-sisi-pariSarkozy is one of the world’s biggest hypocrits and liars but for once he said something true: France is, indeed, always on the side of dictators unless it wants to change the incumbent dictator for a more convenient one. Or for chaos, which is just another form of dictatorship with new opportunities. Lire la suite « My french chronicles (9): Decision time »