Journée mondiale du Sida: à l’Aides!

Journée mondiale du Sida: à l’Aides!

1er décembre 2016, journée mondiale du Sida. France Culture y consacrait une partie de sa matinale en invitant le directeur de l’Agence Nationale de Recherche sur le Sida (ANRS),  Jean-François Delfraissy ainsi que  le Dr Marc Gastellu-Etchegorry, secrétaire médical international adjoint de Médecins sans frontières (1). Gentillette discussion où l’on fait la promotion d’une recherche désintéressée et tournée vers la santé des patients (LOL), la prise préventive de Truvada (2) pour compenser (et de fait encourager) le refus d’utilisation du préservatif chez les homosexuels (d’où le retour massif de la syphilis entre autres MST qui se fichent bien du Truvada), et les espoirs sur le succès d’un énième test de vaccin anti-vih qui va se dérouler en Afrique du Sud d’ici à 2020 (3) et dont le taux de protection, dans le meilleur de cas, devrait tourner autour de 50%… Bref, business as usual. Lire la suite « Journée mondiale du Sida: à l’Aides! »

« Positive Hell » censuré au Portobello Film Festival de Londres

« Positive Hell » censuré au Portobello Film Festival de Londres

Positive Hell, ou « enfer positif » est un documentaire de 28 minutes relatant les vies de cinq espagnols diagnostiqués séropositifs. Il est un peu la suite, par les mêmes auteurs, du film Positively False que j’ai pu voir lors d’une conférence en juin 2012 sur la « dissidence » envers la théorie classique de la cause du Sida (selon laquelle le Sida a pour seule et unique cause l’infection par un rétrovirus, le Vih), qui trente ans après sa supposée découverte pose toujours autant de problèmes pour lui trouver un remède définitif (1).

Ce film, réalisé par Andi Reiss et Joan Shenton, s’est vu programmé au fameux Portobello Film Festival qui se tient actuellement à Londres. Pour se faire ensuite déprogrammer avant l’ouverture du festival, pour des raisons qui ne sont pas affichées mais que la journaliste Elizabeth Ely détaille dans un article sur truthbarrier.com (2). Lire la suite « « Positive Hell » censuré au Portobello Film Festival de Londres »

M’enfin il est où ce VIH?

M’enfin il est où ce VIH?

Un récent article du New Scientist intitulé « Des revers obligent les chercheurs du VIH à se focaliser sur les rémissions plutôt que sur les remèdes » (1), illustre une fois de plus le surréalisme de cette soi-disant science. Selon cet article, les chercheurs ont reconnu qu’il reste un très long chemin à parcourir pour arriver à éliminer le VIH, et que cet objectif est peut-être même inatteignable.

Pourtant la International AIDS Society avait lancé un vaste programme en 2012 intitulé « Vers un remède au VIH », mais plusieurs revers ont depuis lors plombé l’optimisme initial. La stratégie consistant à prendre des anti-rétroviraux très tôt après la supposée infection ont semblé un moment donner quelques résultats (disparition de la charge virale mesurable) mais pour un temps seulement: dans tous les cas l’infection est revenue. Lire la suite « M’enfin il est où ce VIH? »

Sidaction: Poison de poisson

Sidaction: Poison de poisson

1er avril, début du Sidaction 2016 (1). Pour une fois que la date est bien choisie! Cette année le Sidaction a récolté pour 4,25 millions d’euros de promesses de dons, contre à peu près la même chose l’an dernier mais moins qu’en 2014 et 2013 (5 millions). Selon le dernier bilan que j’ai pu trouver, 2014, l’association Sidaction avait un budget global de plus de 18 millions d’euros, dont près de 5,3 millions passés en « charges courantes et de collecte » et 3 millions en salaires et charges sociales. Toujours selon le site de l’association, sur 100% de dons collectés 73% servent à la recherche, 20% aux frais de collecte (soit 840 000 euros quand même), et 7% aux frais de gestion. Lire la suite « Sidaction: Poison de poisson »

On te manipule!

On te manipule!

annonceM’étant décidé à aller jeter un oeil sur le nouveau site anti-conspirationniste du gouvernement (1), je tombe nez-à-nez avec l’image de Manuel Valls invitant les visiteurs à s’inscrire pour recevoir chaque semaine la prop… pardon « l’essentiel des informations » du gouvernement. Ma première pensée: « Zut, un site parodique, c’est quoi la bonne adresse? ». Et bien non, c’est bien la bonne adresse, et nous ne sommes pas le 1er avril. Entrons, donc. Lire la suite « On te manipule! »

Truvada mon amour

Truvada mon amour

Marisol Touraine, ministre de la santé, vient d’annoncer la mise à disposition du Truvada à titre préventif aux personnes à risque de contracter le VIH. Et que ce traitement, dont le coût est de l’ordre de 500 euros par mois, sera remboursé à 100%.

FDA HIV Drug

Cette stratégie de prévention, nommée prophylaxie pré-exposition (PrEP), se base sur la prise journalière de cachets de Truvada (un mix de ténofovir et emtricitabine vendu par  Gilead au ton de 3 milliards de dollars par an) par ceux et celles à risque d’infection par le VIH. Le plus souvent par voie sexuelle, même si le cas de travailleurs du domaine de la santé est également pris en compte. Lire la suite « Truvada mon amour »

Autotests de dépistage au Vih, aujourd’hui en France.

Autotests de dépistage au Vih, aujourd’hui en France.

2071252-inlineEn ce jour de la mise sur le marché français des autotests de dépistage au Vih, il peut être utile de contextualiser un peu cette nouveauté. Ces tests existent aux USA depuis 2012 et en Angleterre depuis avril 2015. Le test anglais, BioSure, est très similaire au nouveau test français AAZ-LMB, tous les deux se faisant à partir d’un échantillon de sang (le test américain, réputé moins fiable, se fait à partir d’un test de salive). Dans tous les cas, un autotest positif implique la vérification du diagnostic par un « vrai » test en laboratoire, selon la méthode classique ELISA + Western Blot. Lire la suite « Autotests de dépistage au Vih, aujourd’hui en France. »

Fausses illusions de la médecine moderne: la causalité VIH-SIDA

Fausses illusions de la médecine moderne: la causalité VIH-SIDA
David Kirby on his deathbed, Ohio, 1990.
David Kirby on his deathbed, Ohio, 1990.

Ce titre est celui d’un article publié ce mois-ci dans le journal de l’Association of American Physicians and Surgeons, par le Dr Donald W. Miller: Fallacies in Modern Medicine: The HIV/AIDS Hypothesis.

L’AAPS n’est pas exactement connue pour ses opinions de fumeurs de moquette et sa prise de position sur cette grave question de la cause réelle du Sida pourra, peut-être, faire vaciller ceux et celles qui se réfugient encore et toujours dans le – très profitable pour certains – dogmatisme de la « science officielle ». Ce blog soutient depuis longtemps (clickez sur le tag VIH pour obtenir une liste d’articles) le mouvement remettant en cause la supposée causalité entre VIH et Sida – et non pas de la réalité du Sida lui-même, contrairement à ce que se plaisent à colporter les idiots utiles qui peuplent nos médias et commentateurs autorisés. Lire la suite « Fausses illusions de la médecine moderne: la causalité VIH-SIDA »

Journée mondiale de la lutte contre le Sida, revisitée

En ce jour à la gloire du marketing pharmaceutique, dont les bénéfices sur le dos des séropositifs se chiffrent en milliards d’euros, est-il encore possible de lutter contre le discours politiquement correct qui assène des chiffres d’infections toujours aussi alarmistes et appelle à l’intensification de la lutte, tout en reconnaissant que pas mal de gens aujourd’hui s’en foutent et que bien des jeunes ne savent même pas ce que « séropositif » veut dire?

Il y a un gros malaise avec le « système Sida ». D’un côté un enrichissement massif des labos qui profitent d’un marché captif (selon le dogme officiel, on ne guérit pas du Sida, on peut juste le garder sous contrôle grâce aux antiviraux) en vendant des médicaments à prix d’or, de l’autre une base scientifique beaucoup moins solide que ce que la com médiatique ne le laisse entendre. Lire la suite « Journée mondiale de la lutte contre le Sida, revisitée »

Auto-infection des Grecs au VIH: ben voyons!

drug_needleOn aura pu lire sur le net et dans certains journaux une information, supposément issue de l’Organisation Mondiale de la Santé, comme quoi de nombreux Grecs dans la misère s’auto-infecteraient avec le VIH afin de bénéficier de l’aide sociale mensuelle de 700 € allouée, entre autres, aux séropositifs. A tel point qu’aujourd’hui la moitié des nouvelles infections seraient auto-infligées!

C’est vraiment prendre les gens, et les Grecs en particulier, pour des cons. Lire la suite « Auto-infection des Grecs au VIH: ben voyons! »